Now Reading:
Beni : les églises de réveil ne sont pas concernées à une fermeture collective

Beni : les églises de réveil ne sont pas concernées à une fermeture collective

Tenant compte de la gravité du traumatisme qui rongent les cœurs des fidèles chrétiens en ce qui concerne notamment, la rumeur selon laquelle, toutes les églises de réveil de la République Démocratique du Congo, l’homme de Dieu Enock Batwinde Bishop de l’église « Jésus-Christ seul sauveur » JSS-Lubiriha, a réagit à ce message qui résulte d’un procès d’intention tout en insistant sur l’impératrice décisionnelle au ministère de la justice approprié à réguler les affaires religieuses dans un pays qui se veut démocratique et qui prône les vertus d’un Etat des droits.

Dans une brève adresse à la presse locale ce samedi 8 avril 2022 peu dans la matinée, Enock Batwinde président de l’association des églises de réveil du secteur de Ruwenzori en territoire de Beni au Nord-Kivu, a indiqué catégoriquement qu’il s’agit là, des fausses informations qui circulent sur les réseaux sociaux faisant état d’une planification de fermer toutes les confessions évangéliques dites « églises de réveil » et appelle les chrétiens à garder le sang froid.

Pour rappel, ces tractations sont motivées en grande partie par l’affaire de sextape du chanteur congolais de la musique chrétienne Mike Kalambayi avec une musicienne de Kinshasa lors de la réalisation d’un featuring aux États-Unis d’Amérique. Et pendant ce temps, Mike Kalambayi s’est déjà retiré pendant un moment des activités dans toutes les églises corps du Christ ainsi que les activités “Dans Sa Présence Church” dont-il est pasteur responsable.

Paul Zaïdi

1 comment

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.
%d blogueurs aiment cette page :