Now Reading:
DUBAÏ PORTA POTTY : Des filles célèbres qui mangent des cacas humains, qui boivent les urines humaines

DUBAÏ PORTA POTTY : Des filles célèbres qui mangent des cacas humains, qui boivent les urines humaines

Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux il y a quelques jours, une jeune femme alors totalement méconnue a fait des révélations très choquantes. La jeune femme a révélé comment elle a dû se soumettre aux pires fantasmes de richissimes hommes saoudiens, les seigneurs de la majestueuse ville de Dubaï.

La jeune femme a indiqué dans la vidéo qu’elle jouait le rôle de Porta Potty qui signifie femmes toilettes. Dubaï c’est le bling-bling, la démesure, l’extravagance, le luxe à perte de vue. Dubaï est assimilé à un paradis terrestre, un lieu où les célébrités les plus influentes au monde viennent passer leurs vacances ou faire du tourisme.

Tout ce qu’il faut savoir
Cependant, Dubaï c’est aussi une autre face qui montre que l’argent peut faire tourner les têtes et conduire à des situations qui défient tout entendement. La jeune femme qui a fait les révélations sur le Porta Potty a choqué l’ensemble de la toile.

Voici comment ça se passe.

De riches hommes saoudiens qui ne savent pas quoi faire de leurs pétrodollars ont décidé d’utiliser cet argent pour assouvir leurs fantasmes les plus immondes. Avec l’assistance d’agences spécialisées, ils repèrent de jeunes filles notamment sur Instagram et leur proposent de devenir des Porta Potty en échange de très fortes sommes d’argent. En acceptant l’offre, les jeunes femmes deviennent des sortes de toilettes humaines et leurs richissimes partenaires peuvent venir déféquer ou uriner dans leur bouche. En plus de manger les excréments, les jeunes filles doivent aussi lécher l’anus des messieurs, elles sont prêtes à avoir des relations sexuelles avec les animaux de compagnie de leurs richissimes partenaires pendant que d’autres se convertissent en coachs sexuelles pour des mineurs.

Cela paraît invraisemblable, mais le récent témoignage de l’ancienne Porta Potty a levé un coin de voile sur un système qui est extrêmement bien huilé et qui réduit de nombreuses jeunes femmes en pires esclaves sexuelles.

À la suite de ce témoignage, il s’en est suivi une cascade de révélations sur les réseaux sociaux. Les langues se sont déliées et la gigantesque face immergée de l’iceberg est en train de sortir.

À en croire le média britannique blasting news, de nombreuses influenceuses renommées avec des milliers de followers sur Instagram sont prises dans cet engrenage démentiel.

D’après les témoignages qui circulent sur le net, on retrouve des instagrammeuses, des tiktokeuses, de sublimes jeunes femmes africaines adeptes des réseaux sociaux et quelques vedettes de la télé-réalité française. Ces jeunes femmes et influenceuses ont l’habitude de poster des images d’elles à Dubai dans de grands centres commerciaux, voyageant dans des jets privés, séjournant dans des hôtels de très haut standing, bref la vie idéale.

Certains analystes du monde spirituel parlent d’un moyen très efficace de se débarrasser d’un sort ou d’un engagement mystique à condition de pouvoir le transmettre à un être humain vivant et le concerné doit être consentant, voilà pourquoi ils préfèrent payer les filles et non les forcer. C’est une décharge spirituelle, ils consomment des portions et passent par des rituels avant la fameuse séance aux cacas. Des gens renouvellent leurs contrats spirituels avec les démons en se débarrassant des anciens sur ces filles.

Jérémie Kabali

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.