Now Reading:
Environnement : Les chefs de ménage doivent parler du réchauffement climatique à leurs enfants

Environnement : Les chefs de ménage doivent parler du réchauffement climatique à leurs enfants

Selon une étude de l’UNICEF sur le dossier climat et environnement, il a été constaté que le dérèglement climatique a des effets dévastateurs sur l’environnement et les habitants de la planète. Les enfants en paient le prix fort, plus ou moins 66,5 millions d’entre eux sont affectés chaque année par les fléaux météorologiques, et ce chiffre pourrait atteindre 175 millions durant la prochaine décennie. « Il y a urgence à agir pour leur avenir et celui de la Terre, » peut-on lire dans ce rapport.

Au-delà de l’industrie du pétrole qui, jusque là reste la principale cause du réchauffement climatique et ayant des conséquences néfastes sur l’humain, Bwale Buunda, responsable d’une famille a soulevé quelques autres sources, moins connues mais occasionnant ce réchauffement. C’est entre autre la rareté d’arbres ainsi que l’impropreté environnementale. Ces deux éléments dont à la base de la déstabilisation climatique à Goma, pourtant jadis cette ville avait un climat frais.

 »Ce réchauffement climatique fait en sorte que depuis un temps à Goma, nous ne savons plus quand il faut envoyer les enfants avec des tricots et quand il ne le faut pas parce qu’à tout moment le climat peut changer. Aujourd’hui c’est étonnant parcequ’il arrive qu’il fasse chaud à 4 heures du matin, ce qui n’était pas le cas autre fois, tout cela parce que plusieurs parcelles n’ont plus assez d’espace pour qu’il y ait au moins deux arbres par parcelle mais aussi les saletés qui se font jeter un peu partout, » a-t-il indiqué.

Il a par ailleurs souligné que ce réchauffement climatique cause des petites maladies dont souffrent couramment les enfants notamment le paludisme et la grippe, surtout en cette période de la 3ème vague de la COVID-19 qui ne choisit plus d’âge, situation qui met les parents dans l’embarras.

Enfin, il a demandé aux autorités et Organisations Non Gouvernementales de multiplier les campagnes de sensibilisation, à travers les médias. Et ce, pour que les enfants y apprennent au cas où certains parents ne seraient pas à mesure de leur en parler.

Signalons que l’UNICEF reste impliquée dans cette lutte contre le réchauffement climatique pour la survie de toute la planète plus particulièrement celle des enfants.

gabriel kashugushu

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.