Now Reading:
Goma : en marche contre l’insécurité, un présumé kidnappeur appréhendé

Goma : en marche contre l’insécurité, un présumé kidnappeur appréhendé


Dans un effort pour endiguer l’insécurité croissante à Goma, le Maire Faustin Kapend Kamand a présenté ce mardi 30 avril 2024 à la presse un individu suspecté d’enlèvement. Mwisha Shamamba, accusé d’avoir kidnappé sa propre nièce de trois ans, a été appréhendé après avoir demandé une rançon de 800 dollars américains. Les autorités ont déployé une action coordonnée, avec la collaboration citoyenne et policière, pour retrouver l’enfant.

Le commandant adjoint de la police de Goma, le Major Didier MWIKA, a révélé que Shamamba avait caché sa nièce dans un camp de déplacés à Mugunga après l’enlèvement. L’arrestation de Shamamba a été rendue possible grâce à une intervention conjointe des autorités locales et des forces de l’ordre.

En présence du procureur de la République, le Maire a exprimé sa reconnaissance envers les services de sécurité pour leur vigilance et leur dévouement. Les parents de la victime ont également salué les efforts des autorités pour retrouver leur enfant sain et sauf, soulignant l’importance de la coopération entre la communauté et les forces de l’ordre dans la lutte contre la criminalité.

Parallèlement à ces efforts répressifs, le Maire a organisé une séance de sensibilisation avec les chauffeurs de taxi pour renforcer la sécurité participative. Cependant, malgré les arrestations fréquentes de présumés criminels, les habitants demeurent préoccupés par la persistance de l’insécurité dans la région.

La présentation médiatique des présumés criminels, bien que respectueuse de la présomption d’innocence, soulève des questions quant à son efficacité réelle dans la lutte contre la criminalité à Goma. Malgré ces défis, les autorités locales restent engagées à poursuivre leurs efforts pour assurer la sécurité et le bien-être de tous les citoyens de Goma.

Magloire MUTULWA

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.