Now Reading:
Louise Mushikiwabo désignée secrétaire générale de l’OIF : l’Afrique reprend la tête

Louise Mushikiwabo désignée secrétaire générale de l’OIF : l’Afrique reprend la tête

Mushikiwabo[1].jpgSans surprise,  la ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, a été désignée secrétaire générale par consensus de 84 États et gouvernements lors d’une réunion à huis clos, au dernier jour du sommet à Erevan de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Sa désignation ne faisait plus aucun doute depuis que sa rivale, la  canadienne Michaëlle Jean, avait perdu ses deux plus importants soutiens : le Canada et le Québec, deux bailleurs de fonds de la francophonie, qui ont été contraints de renoncer face à la multiplication des pays se ralliant au Rwanda.

L’intronisation de Mme Mushikiwabo consacre le “retour” de l’Afrique à la tête de l’OIF, qui avait  toujours  été dirigée par des Africains  avant Mme Jean, et   sa   consécration   en tant que locomotive de la francophonie.

La question pendante reste seule de savoir comment un membre dont son pays fait partie du Common Wolf peut-il diriger l’OIF ?

Gabriel Kashugushu

 

1 comment

  • Waciba Jean pierre

    Les blancs n’aiment pas les africains. Ce sont des hommes d’affaires qui cherchent leurs interets au detruiment de l’afrique.Vous connaissez le malentendu qui exite entre le rwanda et la france sur le genocide du 1994 au rwanda.la france cherche a effacer les traces en sacrifiant l’oif au rwanda.le rwanda n’est pas pratiquement un pays francophone mais un pays membre du commonwelth.donc c’est sans signification mais plutot un simple arrangement politique franco-rwandais pour resoudre leurs differends.

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.