Now Reading:
Ituri : La route Bunia-Katoto-Kparanganza-Lita-Largu militairement sécurisée (constat de lesvolcansnews.net)

Ituri : La route Bunia-Katoto-Kparanganza-Lita-Largu militairement sécurisée (constat de lesvolcansnews.net)

La situation sécuritaire sur la route Bunia-katoto-Kparanganza-lita-largu, longue d’environ une quarantaine de kilomètres dans le territoire de Djugu reste relativement calme.

Ceci suite aux opérations militaires menées par l’armée, occasionnant une accalmie dans la zone.

Ce constat a été fait par le correspondant de lesvolcansnews.net le mercredi 12 janvier dernier qui a fait une mission évaluative des actions militaires de l’état de siège dans la zone.

De Bunia passant par Telega en chefferie de Baboa Bokoe dans le territoire d’Irumu, via Katoto en territoire de Djugu, les éléments des forces armées de la RDC sont visibles partout le long de la route pour défendre l’intégrité nationale, mission régalienne qu’ils se sont assignés.

D’après des sources sécuritaires interrogées sur place par notre correspondant, un effectif important des militaires FARDC vient d’être renforcé par les autorités de l’état de siège pour atteindre l’objectif final recherché, celui du rétablissement de l’autorité de l’état.

À les en croire, des offensives ont été lancées même la matinée du mercredi 12 janvier 2022 à Largu contre les éléments de la milice Coopérative pour le Développement du Congo CODECO en sigle par l’armée loyaliste en grande partie composée des commandos et des gardes républicaines engagés sur le front Nord et déterminés à restaurer la paix sur toute l’étendue de la province de l’Ituri en général et en territoire de Djugu en particulier.

Toujours selon les mêmes sources, ce régime spécial dit de l’état semble être le dernier rempart de neutralisation de tous les groupes armés qui ne vont pas accepter à déposer les armes dans le processus PDDRC-S lancé le vendredi 07 janvier dernier par le ministre national des affaires étrangères Samy Adubango.

Les habitants de Katoto qui saluent les efforts consentis par les autorités sécuritaires pendant cette période de l’état de siège, invitent l’armée à continuer avec ces opérations pour pérenniser cette accalmie.

 » À ce jour, nous sommes calme dans la région de Katoto-Kparaganza-Largu car l’armée intensifie des opérations de grandes marques. Cause de l’accalmie observée dans la zone  » témoigne le vice président des jeunes de Katoto.

Signalons qu’à ce jour, des offensives sont lancées de part et d’autre dans le territoire d’Irumu, et de Djugu ainsi qu’une partie du territoire de Mahagi.

Nickson Manzekele de retour de Katoto

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.