Now Reading:
Nord-Kivu : Les enquêtes de l’ONU à Kishishe confirment la mort 131 civils tués par les M23

Nord-Kivu : Les enquêtes de l’ONU à Kishishe confirment la mort 131 civils tués par les M23

Déployés sur le sol congolais mardi soir pour enquêter sur le massacre de Kishishe dans le territoire de Rutshuru, orchestré mardi de la semaine passée par les présumés rebelles du M23, les enquêteurs des Nations Unies viennent de rendre public les préliminaires de leur descente menée sur terrain toute la journée de ce mercredi 7 décembre 2022.

Ces enquêteurs de la mission onusienne en RDC disent avoir interrogé 52 victimes et témoins oculaires sans se rendre à Kishishe et Bambu en raison de protection de ces enquêtés.

Dans leur rapport, ils confirment que les combattants du M23 ont tué au moins 131 civils dont 102 hommes, 17 femmes et 12 enfants « au cours d’actes de représailles contre les populations civiles perpétrés les 29 et 30 novembre, à Kishishe et Bambo. Ce document précise que les victimes ont été exécutées arbitrairement par balles ou à l’aide d’armes blanches. Ce bilan provisoire fait état également de 8 personnes ont blessées par balles et de 60 actes de kidnapping. Au moins 22 femmes et 5 filles ont été violées, ajoute le BCNUDH et la MONUSCO.

Toujours dans ce document, la MONUSCO ajoute que ces violences ont été commises dans le cadre d’une campagne des meurtres, des viols, d’enlèvements et des pillages contre ces deux villages du territoire de Rutshuru en représailles à des affrontements entre le M23 et la force démocratique de la libération du Rwanda (FDLR-foca) et des groupes armés Mai-mai Mazembe et nyatura, coalition de mouvement pour le changement.

Au finish, Les enquêteurs de la MONUSCO et du BCNUDH souhaitent, disent-ils, se rendre dans les plus brefs délais à Kishishe et Bambo pour poursuivre les investigations. Le bilan de l’enquête préliminaire pourrait évoluer.

Victoire Muliwavyo

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.