Now Reading:
Masisi : Vives tensions à Bweremana ce jeudi au lendemain du meutre d’un commandant de la PNC par des bandits armés

Masisi : Vives tensions à Bweremana ce jeudi au lendemain du meutre d’un commandant de la PNC par des bandits armés

Une vive tension est perceptible ce jeudi 24 novembre 2022 dans la localité de Bweremana, précisément à Maoma, groupement Mupfuni Shanga, chefferie des Bahunde en territoire de Masisi, au lendemain du meutre d’un commandant de la police nationale congolaise de la place.

L’alerte est donnée par Janvier Imani Mwenge, président du conseil local de la jeunesse en groupement Mupfuni Shanga, qui rapporte que la population en colère barricade la route Goma-Minova réclamant l’implication des autorités pour résoudre le conflit foncier de Maoma, source du décès de ce commandant.

« Ce matin du 24 novembre 2022 à Maoma, la route est barricadée par la population en colere suite à l’assassinat du Commandant PNC hier vers 17h45. Cette population fustige la façon dont la justice congolaise gère le conflit foncier qui oppose deux familles de leur village (Maoma) et demande que ces inciviques qui ont mis fin à la vie du Commandant (natif du village) soit recherché et puni », écrit Janvier Imani Mwenge.

En rappel, le commandant Claude Kibapfunya a été tué la nuit du mercredi à ce jeudi 24 novembre, alors qu’il voulait rétablir l’ordre lors d’une bagarre opposant deux parties dans un conflit foncier dans le village de Maoma à environ 3 kilomètres de Bweremana centre.

Jérémie Kabali

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.