Now Reading:
Nord-Kivu : L’ennemi veut jouer sur la corde de la colère et de la violence afin de créer un chaos ( Carly Nzanzu Kasivita)

Nord-Kivu : L’ennemi veut jouer sur la corde de la colère et de la violence afin de créer un chaos ( Carly Nzanzu Kasivita)

L’instabilité de la situation sécuritaire dans les provinces sous état de siège, constitue un sujet épineux très  préoccupant pour le commun des mortels dans la partie orientale de la République Démocratique du Congo. Motivant par inadvertance, certaines personnes civiles qui organisent de manifestations qui malheureusement se soldent par les bilans d’énormes pertes humaines et matérielles.

Le cas échéant est celui enregistré en ville commerciale de Butembo la journée de ce vendredi 12 août 2022 où, 5 policiers ont été tués, 3 jeeps complètement incendiées ainsi qu’un bureau de la police de Kanghote, lors des altercations intenables des insensibilités suite à ce que certaines sources entrecoupées dans la zone opérationnelle, attribuées aux propos peu populaires du capitaine Antony Mwalushayi porte-parole des opérations militaires Sokola1 Grand Nord, tenus dans une émission radiophonique sur les ondes de radio okapi après l’évasion carcérale à la prison centrale de Butembo.

Au regard de cette allure troublante, les leaders de la région appellent à la retenue aiguë en vue de ne pas véhiculer de manière ignorante le plan à large spectre de l’ennemi qui endeuille le Nord-Kivu.

« Quand un pays est confronté au terrorisme et aux groupes armés, les actes contre l’autorité de l’Etat sont fortement condamnables. En dépit de nos peines, il est impératif de comprendre que l’ennemi veut jouer sur la corde de la colère et de la violence afin de créer un chaos », peut-on lire sur le tweet officiel du gouverneur civil du Nord-Kivu en sursis, Carly Nzanzu Kasivita.

En tous cas, les activités socio-économiques et communautaro-culturelle sont restées asphyxiées toute la journée et voir même le trafic a été voué au ralenti sur l’axe Beni – Butembo vu que, les coups des balles déchirait le ciel en rafale, pour contenir les manifestants.

PAUL ZAÏDI

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.