Now Reading:
Ituri : 15 déplacés décédés dans 5 mois pour manque de l’eau et des médicaments près de Tchomia

Ituri : 15 déplacés décédés dans 5 mois pour manque de l’eau et des médicaments près de Tchomia

L’insécurité grandissante orchestrée en territoire de Djugu par les éléments de la milice Coopérative pour le Développement du Congo CODECO impacte non seulement sur le développement économique de la province mais aussi sur les vies humaines de l’Iturien.

Tenez, 15 déplacés du site Promide 2 ayant fuit les atrocités de la milice susevoquée sont morts à Nyakova, chef-lieu du groupement Tchomia dans le territoire de Djugu, à l’espace de 5 mois, soit de novembre 2021 à nos jours.

La révélation a été faite à la presse ce mercredi 06 avril 2022 par le chef de la dite localité parlant de la non assistance en grande partie médicale comme principale cause de ces cas de décès dont le dernier en date remonte de 48 heures.

Loin de la non assistance en produits pharmaceutiques, le chef coutumier parle aussi du manque de l’eau et la nourriture dans le site précité qui regorge plus de 800 personnes dépourvues de tout.

«  La difficulté c’est l’eau, la difficulté c’est les médicaments et aussi la nourriture. Les décès enregistrés ne sont pas dûs au manque de nourriture ni de l’eau mais en grande partie suite au manque de médicaments. Depuis novembre, nous sommes à 15 morts dont le quinzième a été enterré avant-hier,  » a fait savoir Oscar Mungo dans une interview accordée à votre rédaction.

Celui-ci qui parle d’un calvaire de ces démunies au vu et au su des autorités, dit avoir alerter les humanitaires sectoriels pour la cause mais en vain, sans réponse jusqu’aujourd’hui.

Rappelons que cette insécurité orchestrée en territoire de Djugu par la CODECO a débuté au mois de décembre 2017 dans la forêt de Wago où ce miliciens se seraient rassemblés pour la première.

Nickson Manzekele de retour de Tchomia

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.