Now Reading:
ESU/Bunia : Soulèvement à l’université de Bunia suite à la hausse des frais académiques

ESU/Bunia : Soulèvement à l’université de Bunia suite à la hausse des frais académiques

C’est aux environs de 10heures 30 locales que ce soulèvement vient de déclencher.

Les étudiants de l’UNIBU manifestent leur mécontentement suite à la hausse des frais académiques par l’actuel comité de gestion, laquelle hausse va à l’encontre de la décision du ministre de l’enseignement supérieur et universitaire demandant à toutes les universités de reconduire le même montant payé l’année académique passée.

Pour le cas présent de l’UNIBU, par exemple en faculté de médecine, un étudiant qui payait au moins 618 milles francs congolais l’année passée est obligé de payer plus de 745 milles francs congolais, écart d’environ 100 milles francs que ces futurs cadres jugent d’exhorbitant.

Le porte parole des étudiants qui confirme la cause de ce soulèvement, explique que selon le comité de gestion cette hausse est dûe à la croissance supérieure des dépenses par rapport aux recettes. Ce chef de la coordination des étudiants de l’UNIBU invite toutefois ses camarades au calme sans annoncer l’étape suivante au cas où les frais académiques ne sont pas minorés.

 » Les étudiants revendiquent la hausse des frais académiques par rapport à l’année et ils suggèrent à ce que le comité de gestion puisse respecter l’instruction du ministre, l’instruction 022 qui prône la reconduite des frais académiques de l’année dernière pour cette année. Mais le comité de gestion explique qu’il y a eu croissance des recettes mais il y a eu aussi croissance des dépenses. Une situation qui n’intéresse pas les étudiants et voilà ils ont manifesté leur mécontentement. La solution serait que les autorités réduisent ces frais «  a dit Moïse Agenonga, porte parole des étudiants de l’UNIBU.

Quelques étudiants rencontrés sur place dans l’enceinte de cette institution universitaire, annoncent le bras de fer complexe avec les autorités académiques si leur revendication, celle de réduction des frais ne trouve pas gain de cause.

Les autorités académiques promettent se prononcer quant à ce pour leur version de fait, mais toutefois signalons que les étudiants restent sereins dans cette démarche consistant à faire respecter l’instruction du ministre du tutelle.

Nickson Manzekele depuis Bunia

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.