Now Reading:
Kasindi : Les responsables des radios mettent la société civile en aphonie médiatique

Kasindi : Les responsables des radios mettent la société civile en aphonie médiatique

La presse du groupement Basongora a imposé jeudi 13 janvier 2022 un embargo médiatique aux activités de la société civile jusqu’à nouvel ordre.

Cette mesure décisive se justifie par les tractations les plus fâcheuses répertoriées ces derniers temps dans cette partie du secteur de Ruwenzori en territoire de Beni sous l’influence préméditée de certains acteurs de la société civile forces vives coordination provinciale du Nord-Kivu.

En effet, cet atmosphère communautaire met au profit du doute la crédibilité des professionnels des médias.

D’entrée de jeu, cet embargo a été décrété par l’association des journalistes du groupement Basongora (AJB).

Elle demande également que les chevaliers de la plume puissent se désolidariser de cette structure citoyenne jusqu’à la levée de cette disposition musclée adoptée à l’unanimité.

Cependant, l’embargo à la une fait suite à l’affaire opposant le noyau de la société civile forces vives du secteur Ruwenzori au comité fin mandat sous noyau du groupement Basongora maintenu par M. Kapepya Angali Zèbre Nzolene.

Sur ce, une assemblée générale extraordinaire s’est tenue jeudi 13 janvier 2022 avec comme objectif d’échanger sur les enjeux de la situation qui prévaut actuellement dans le secteur des médias. C’est M. Paluku Sibendire Roger Directeur de la RTGB extension de Kasindi, qui a lu devant les journalistes, ladite déclaration de cette corporation médiatique, dirigé par El’Kate Maghaniryo Dirrcteur de la radio Soleil-FM.

Pour rappel, cette rencontre d’urgence est relative à la montée très perceptible de la tension politico-sociale et à la multiplication des actes d’intolérance, des menaces, et d’agression indirecte contre des journalistes dans l’exercice de leur profession.

Paul Zaïdi

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.