Now Reading:
Rutshuru : La profession de l’infirmier affectée par la guerre

Rutshuru : La profession de l’infirmier affectée par la guerre

La guerre dans le territoire de Rutshuru a eu un impact négatif sur la carrière de l’infirmier et des structures de santé sur l’ensemble du territoire.

C’est ce qu’a indiqué le responsable de l’ordre national des infirmiers du Congo dans le territoire de Rutshuru, à l’occasion de la célébration ce vendredi 12 mai 2023 de la journée mondiale de l’infirmier.

Selon Innocent Gashamba, des nombreuses structures sanitaires ont été obligées de fermer les portes, des infirmiers déplacés réduits au chômage ainsi que le départ des différents partenaires au moment du déclanchement de la guerre à Rutshuru. Les restes d’infirmiers encore présents dans le Rutshuru ne sont également pas pris en charge. Cette situation rend difficile et insupportable le métier de l’infirmier à Rutshuru.

« Tous les partenaires qui appuyés les centres de santé ne sont plus à Rutshuru, des structures fermées et des infirmiers qui ne sont plus pris en charge circulent sans rien faire dans les milieux de refuge. Certains commencent à changer de métier, comprenez avec moi que l’infirmier ne se retrouve plus et qu’il y a un grand souci par rapport à la survie de l’infirmier suite à la guerre » décrit Innocent Gashamba.

La journée de l’infirmier s’est passée sous forme d’une méditation pour les restes d’infirmiers encore présents dans la zone de santé de Rutshuru. Dans la commune de Rutshuru/Kiwanja, les infirmiers se sont regroupés dans leurs structures sanitaires pour méditer ce métier en cette période de crise sécuritaire dans le territoire de Rutshuru.

A Bunagana dans la zone de santé de Rwanguba, les infirmiers se sont réunis dans une conférence pour débattre ensemble sur le thème retenu cette année et les défis que traverse cette profession en cette période de la guerre dans le territoire de Rutshuru.

Dieu-Merci Mumbere

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.