Now Reading:
Lualaba : Incendie du Lycée Mwanga, une élève succombe de ses blessures

Lualaba : Incendie du Lycée Mwanga, une élève succombe de ses blessures

Une élève de la 6e année primaire du lycée Mwanga, âgée de 11 ans, est décédée tard dans la nuit de lundi 24 avril dans un hôpital de Kolwezi (Lualaba) à la suite d’une blessure survenue lors de l’incendie de son école lundi. Elle souffrait d’un traumatisme crânien, annonce ce mardi 25 avril le ministre provincial de l’intérieur du Lualaba.

Ce dernier avec d’autres autorités politico-administratives et éducationnelles ont fait à nouveau le tour, ce mardi, des structures sanitaires qui accueillent les victimes de l’incendie du Lycée Mwanga.

La nouvelle du décès d’une élève vient raviver l’émoi, qui est encore perceptible dans la ville minière après le drame survenu lundi.

D’après le ministre provincial, il y a encore plus de 80 blessés dans les différents centres médicaux. Les autres sortent au fur et à mesure que leur situation s’améliore. Parmi eux, figurent un policier et un enseignant. Ils vont poursuivre les soins en ambulatoire, indique cette autorité.


La société civile locale dit avoir largué aussi ses membres sur le terrain. D’après son président, Schadrack Mukad, le monitoring effectué révèle qu’en dehors de l’élève décédée, quatre autres sont en réanimation.

Cet incendie et le chaos qui s’en est suivi ont fait plus de cent trente blessés, d’après la société civile.

Schadrach Mukad salue aussi le rôle joué par les motocyclistes de Kolwezi, qui ont transporté plusieurs élèves à l’hôpital avant l’arrivée des secouristes.

Un incendie s’est déclaré au lycée Mwanga, une de grandes écoles de Kolwezi, lundi 24 avril matin. Il a plongé toute la ville dans l’émoi, étant donné que plusieurs élèves étaient déjà dans les salles de classes.

Plusieurs sources renseignent que le feu a été observé le dimanche dans la nuit du côté de l’internat de cet établissement scolaire, qui encadre les filles.

Les responsables de l’école ont tenté de l’éteindre. Et contre toute attente, lundi matin, le feu avançait petitement jusqu’à atteindre les salles de classes où étaient déjà les élèves.

Prises de panique, elles ont commencé à sauter du premier étage. Des vidéos qui ont circulé sur Internet montraient le bâtiment scolaire en feu, alors que des écolières sautaient de l’immeuble, dans tous les sens.

Lesvolcansnews/ radio Okapi

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.