Now Reading:
Lubero: Remise officielle des ouvrages d’accès d’eau potable du programme LEVER

Lubero: Remise officielle des ouvrages d’accès d’eau potable du programme LEVER

L’ONG Mercy Corps remet officiellement à la communauté et aux autorités locales : 6 forages, 2 sources, une addiction de 3,2 kilomètres avec 7 bornes fontaines et un réservoir de stockage d’eau de 20 mètres cubes construits dans la zone de santé de Musienene au Nord-Kivu

Lancé en octobre 2019, le Projet LEVER d’Engagement Communautaire pour réduire l’impact et la propagation de la maladie à virus Ebola, financé par l’USAID dans l’Est de la RDC, tend vers sa fin prévue pour mi-janvier 2021.

Pour ce faire, durant ces deux dernières semaines de l’année 2020, le programme entame une série de remise officielle progressive des ouvrages ainsi que la présentation des résultats, réalisations et impacts obtenus en villes de Beni, Butembo et leurs environs.

En ce mercredi, 16 décembre la série de remises officielles coïncide avec l’inauguration de la borne fontaine de Kasoko en zone de santé de Musienene en territoire de Lubero au Nord Kivu. Lors de cette inauguration de cette borne fontaine, Madame Kavuho Marie Josée, vice administratrice du territoire de Lubero exprime la joie et la gratitude de sa communauté d’avoir de l’eau, a ces termes : « c’était comme dans un rêve quand les travaux ont commencé ici à Kasoko, car tout espoir d’avoir de l’eau dans ce village était déjà perdu. Mais voilà, aujourd’hui il y a de l’eau. Merci à Mercy corps et a son bailleur des fonds USAID. Nous promettons de travailler avec les différents comités de gestion de point d’eau pour la protection et la pérennisation de ces ouvrages ».

« Avoir de l’eau était un besoin primordial pour notre communauté de Kasoko. A notre poste de santé nous avons remarqué un grand changement depuis que nous avons de l’eau potable, il y a diminution de cas de maladies hydriques. Par exemple avant d’avoir de l’eau ici nous recevions pour la consultation médicale par mois plus de 6 patients souffrants de la diarrhée, 5 de verminose ceci malgré les campagnes de prise régulière de vermifuges et beaucoup d’autres patients souffrants de la fièvre typhoïde. Pour le moment, en un mois par exemple nous recevons en consultation que 2 personnes de cas de la diarrhée, 1 cas de verminose et 2 cas de fièvre typhoïde », explique Monsieur Kasereka Kamuha Badone, infirmier titulaire du poste de santé de Kasoko rencontré au poste de santé avant la remise officielle.

Mercy Corps en étroite collaboration avec la zone de santé de Musienene, et avec l’implication et la détermination de la communauté locale a été à mesure de construire 6 forages, 2 sources d’eau et une addiction de 3,2 kilomètres des tuyauteries avec 7 bornes fontaines pour rapprocher l’eau de la population de Musienene. Un réservoir de stockage d’eau de 20 mètres cubes qui permet de stocker l’eau avant sa distribution et d’assurer un service continue d’eau à travers les bornes fontaines.

De ce fait, en présence des membres des cellules d’action communautaire (CAC) et les membres de la zone de santé, chaque Comite de gestion point d’eau (COGEPE) a reçu 2 kits : un kit d’entretien et réparation en cas de panne et un kit d’usure pour les pompes. En plus de cela une pompe complète avec son kit d’usure a été aussi donnée à la zone de santé à être utiliser en cas de panne ou pour un besoin dans un village de la zone de santé de Musienne. Les membres de comité de gestion de point d’eau, COGEPE et un réparateur de pompe de chaque communauté ont tous, suivi une formation sur l’entretien, la maintenance et la réparation de ces ouvrages.

Pour conclure, le Directeur du programme LEVER explique : « ces ouvrages hydrauliques réalisées constituent une réponse aux besoins en eau, hygiène et assainissement exprimés par les habitants à travers leurs cellules d’animation communautaire. Elles permettent de renforcer l’accès à l’eau potable a plus de 165 mille habitants de la zone de santé de Musienene. Ces travaux ne pouvaient pas être possible sans l’implication de la communauté dans son ensemble. C’est pourquoi nous remercions la zone de sante et toute la communauté et les exhortons a la bonne utilisation de ces ouvrages pour une durabilité d’accès à l’eau ».

La Rédaction

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.