Now Reading:
Walikale : Après 10 jours d’arrêt, les activités scolaires reprennent à Rusamambu

Walikale : Après 10 jours d’arrêt, les activités scolaires reprennent à Rusamambu

Les activités scolaires ont repris à Rusamambu dans le groupement Ikobo en territoire de Walikale au Nord-Kivu dans l’Est de la RDC ce jeudi, 02 Mai 2024, après environ 10 jours d’arrêt suite à une incompréhension entre les enseignants et les éléments du groupe armé Nduma Defense of Congo Rénové basés à Rusamambu sur un prétendu payement de jeton mensuel, une taxe que fait payer ce mouvement politico-militaire chaque mois à la population.

La resolution pacifique de ce conflit est le fruit de la descente effectuée à Rusamambu, le 01 Mai dernier en vue de rencontrer les deux parties au conflit dans le but de trouver une solution concertée.

Le Chef de groupement Ikobo, Mwami Godefroid Makasi Likanga rassure que la solution a été trouvée et que le mariage civilo-militaire est déjà conclu.

« Je suis venu voir comment mettre fin à cette psychose occasionnée par les mesententes entre les militaires et les enseignants. Ce matin, les cours viennent de reprendre et la question est déjà resolue, le calme est revenu, le mariage civilo-militaire est déjà conclu, » a-t-il rassuré.

Pour les enseignants de Rusamambu, l’aboutissement heureux de ce dossier est un soulagement pour eux car l’avenir des élèves sur le plan éducationnel était déjà en péril.

« Les activités scolaires viennent déjà de redemarrer, c’est à partir de la descente de notre Mwami, accompagné d’une équipe venue de Buleusa, en collaboration avec les responsables des différentes couches sociales y compris aussi les militaires, qu’une solution vient d’être trouvée. Cela nous pousse déjà à nous présenter à l’école et les activités viennent déjà de commencer, » témoigne un chef d’établissement scolaire local.

Les élèves de leur part, sont dans la joie pour avoir repris le chemin de l’école.

« Nous, élèves de l’E.P Rusamambu, avons une joie immense d’être de nouveau à l’école. Nous venons de passer 10 jours à la maison avec nos parents, alors que notre place c’est à l’école, » a rappelé l’un d’eux.

Signalons que beaucoup de défis ont été soulevés par la population de cette entité, auxquels les autorités militaires et civiles ont donné quelques pistes de solutions.

Illar Meztiller

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.