Now Reading:
Chronique politico- juridique : Matata Ponyo Mapon stoppé à la présidentielle de 2023 ?

Chronique politico- juridique : Matata Ponyo Mapon stoppé à la présidentielle de 2023 ?

L’un des pionniers de la fiscalité congolaise et ancien Premier ministre Augustin Matata Ponyo et ses co-accusés, notamment Groobler Christo et Mutombo Mwana Nyembo Deogratias sont attendus ce lundi 25 septembre 2023, à une audience publique à la Cour constitutionnelle siégeant en matière répressive. C’est en guise de la poursuite du parc agro-industriel de Bukanga Lonzo.

Cette démarche judiciaire déclenchée par la Cour Constitutionnelle possède un risque délibéré sur une éventuelle candidature à la présidentielle, de la part de Augustin Matata Ponyo Mapon. L’irrecevabilité de son dossier peut-être avouée par la commission électorale nationale indépendante (CENI), en cas de condamnation après l’accélération des prononcées du pouvoir judiciaire du pays.

« La cour constitutionnelle, siégeant en matière respective, appellera à son audience publique de ce lundi 25 septembre 2023 à 14 heures précises, l’affaire suivante: 1°R.P 0002: M.P C/Monsieur Matata Ponyo Augustin, Globler Cristo Stephanus et Mutombo Nyembo Deogratias », c’est l’essentiel à retenir de la communication de la Cour Constitutionnelle.

 

Au-delà d’une mauvaise foi, la candidature du président national du parti politique LGD sera peut-être susceptible à un rejet au motif de ce conflit qui mettent en réel dans danger ses droits patriotiques et civiques. Toutefois, Matata Ponyo Mapon pèse jusqu’à présent dans les débats politiques.

Mais le parti, en perte d’influence, devrait pâtir encore de la validation de la candidature de son champion pour atteindre dans la mesure du possible, ses objectifs.

Il convient de signaler en outre que, « Renouer avec votre destin de grandeur », tel est l’intitulé du projet d’ Augustin Matata Ponyo Mapon.


Paul Zaïdi

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.