Now Reading:
RDC – Politique : la tournée de Moïse Katumbi perturbée pour des raisons sécuritaire au Kongo Central

RDC – Politique : la tournée de Moïse Katumbi perturbée pour des raisons sécuritaire au Kongo Central

Les choses s’accentuent entre les manœuvres des acteurs politiques de l’opposition et le pouvoir en place en République Démocratique du Congo. L’ancien Gouverneur du Katanga Moise Katumbi Chapwe, déclaré candidat à l’élection présidentielle de 2023, est voué à une restriction de ses activités dans la province du Kongo-Central.

Certaines indiscrétions révèlent que, planifiée pendant une durée de 7 jours, déjà son déplacement dans la partie Ouest du pays est freiné pour des raisons d’ordre sécuritaires.

Selon M. Guy Bandu cadre de l’Union sacrée de la nation, cette tournée est réduite à 24 heures seulement, et avance les raisons d’insuffisance des éléments de la police en guise d’assurer la sécurité dans la quasi-totalité.


La quintessence du document ;


Monsieur le Coordonnateur provincial adjoint,

Je fais suite á vos deux Correspondances datées du 18 mai 2023 ainsi que le réaménagement des dates notifié ce jour concernant l’objet mieux décrit en rubrique qui ont retenu ma meilleure attention.

Compte tenu de la complexité de votre démarche ainsi que de vos modifications de dernière minute, votre nouvelle requête a nécessité une réunion en urgence du Conseil Provincial de Sécurité afin de statuer quant à la réponse à y réserver.

L’article 7 du Décret-Loi 196 du 29 Janvier 1999 portant réglementation des manifestations et réunions publiques dispose que « les autorités saisies de la déclaration préalable ont l’obligation de veiller au déroulement pacifique des manifestations ou réunions publiques organisées dans leur ressort territorial ainsi qu’au respect de l’ordre public et des bonnes mœurs sans tenter de les entraver.

Considérant la situation sécuritaire très volatile dans la province durant ces dernières semaines, notamment les cas d’infiltrations dans le territoire de Madimba des éléments de la milice, MOBONDO, les services de sécurité sont mobilisés afin de garantir l’intégrité de nos frontières et de protéger la population.

Considérant que la tournée que vous annoncez devra s’étendre sur toute l’étendue du territoire de la province et ce, durant presqu’une semaine ;

Considérant les imprécisions du programme que vous avez communiqué, lequel ne mentionne ni les lieux ou se tiendront les activités, ni le timing, l’organisation intrinsèque de chaque activité de sorte que les services précités ne sont pas en mesure de mettre en place un plan efficace à garantir le respect de l’ordre public.

Considérant que dans un tel contexte Sécuritaire, les forces de sécurité de la Province, dont I‘effectif est du reste limité, ne pourront pas se consacrer essentiellement à la couverture des multiples activités d’un parti politique et ce, pendant plusieurs jours sur toute l’étendue de la Province.

Par conséquent, afin de permettre aux services de sécurité de remplir pleinement leur mission conformément à I‘article 7 précité, vous veillerez a vous conformer aux conditions suivantes fixées à l’unanimité des membres du Conseil Provincial de Sécurité restreint:

1. Accepter le report vos activités de 48 ou 72 heures à dater de la notification de la présente ;

2. Limiter les activités à une seule journée ;

3. Limiter les activités à un lieu déterminé. Tenant compte des impératifs sécuritaires évoqués plus haut.

Eu égard à ce qui précède, je vous invite à réaménager vos activités et à me communiquer la date et le lieu retenus.

Et là, les salons politique de l’opposition républicaine sont enflammés avec divers analyses, mettant en exergue la mauvaise foi de la part du du régime de Kinshasa, dans la perturbation du rendez-vous de Moïse Katumbi Chapwe.

Paul Zaïdi

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.