Now Reading:
Enrôlement des électeurs : la CENI va enrôler jusqu’au dernier requérant au Nord-Kivu

Enrôlement des électeurs : la CENI va enrôler jusqu’au dernier requérant au Nord-Kivu

Cette annonce est faite par la CENI à l’issue d’une séance d’échange communautaire, jeudi 23 Mars, à Goma, sur l’enrôlement des électeurs qui suscite tant d’inquiétudes au Nord-Kivu. L’activité a été initiée par la CENI appuyée par le PNUD, l’ONUFEMME, l’UNFPA et le mouvement Rien Sans Les Femmes qui ont plaidé dans leur mot de circonstance encourager la population à se faire enrôler pour voter des femmes aux prochaines élections en RDC.

Cette rencontre avec la CENI a mobilisé, ce jeudi, des habitants de plusieurs quartiers de Goma, mais en majorité les femmes et les jeunes filles, dans la grande salle de l’hôtel Linda. Les participants ont eu tout leur temps pour poser des questions et présenter leurs plaintes sur les irrégularités qui rythment l’opération d’enrôlement au Nord-Kivu, et à Goma en particulier. 

Du monnayage des jetons que les agents de la CENI distribuent pour accéder à l’enrôlement aux pannes régulières des machines en passant par le favoritisme des connaissances des agents de la CENI, les femmes et les hommes dans la salle ont suffisamment dénoncé les dysfonctionnements de l’opération de l’enrôlement des électeurs en cours dans la province. 

La CENI n’y est pour rien dans toutes les allégations

C’est en tout cas ce qu’ont expliqué la représentante du secrétaire exécutif provincial de la CENI au Nord-Kivu et le chargé des affaires juridiques de ce bureau. Ils ont renvoyé la responsabilité entre autres à l’incivisme de la plupart des personnes qui vont s’enrôler, à leur ignorance de leurs droits et des lois sur le processus électoral. 

A la question de savoir si tous les requérants seront enrôler d’ici le bout de la quinzaine des jours supplémentaires que la CENI a ajouté à l’aire opérationnelle 3 où se trouve le Nord-Kivu, à partir du 18 mars, le chargé des questions juridiques, appuyée par sa collègue a rassuré que la centrale électorale ne va pas fermer ses bureaux dans la province avant que tout le monde ne soit enrôler. Maitre Kambale Ngaeremawa a toutefois invité quiconque n’aura pas encore de carte à la date de la fin de l’opération d’enrôlement de se présenter dans le centre le plus proche pour recevoir un jeton qui donnera droit à l’enrôlement à partir de la fermeture officielle de l’opération. 

A l’issue de cette activité, un repas a été partagé avec tous les participants. A la sortie, certains ont apprécié les réponses fournies par la CENI à leurs préoccupations et d’autres sont resté sceptiques notamment à la promesse d’enrôler tout le monde d’ici la fermeture officielle des centres d’enrôlement. 

Par Frédéric Feruzi

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.