Now Reading:
La dernière vague des rebelles sud-soudanais quitte le camp de transit de Munigi à Nyiragongo

La dernière vague des rebelles sud-soudanais quitte le camp de transit de Munigi à Nyiragongo

_91183798_southsudan[1].jpgLa dernière vague des rebelles sud-soudanais qui étaient encore dans le camp de transit  de la Monusco à Munigi, un groupement de la chefferie Bukumu, en territoire de Nyiragongo au Nord-Kivu, à l’est de  la RDC, a quitté ce camp de transit  le jeudi dernier.

Au total c’est une vague de 12 éléments qui étaient encore sur le sol nord-Kivutien, qui ont embarqué le vol de la compagnie aérienne Ethiopian Airways    par la facilitation du mécanisme conjoint de vérification élargie de la région des grands lacs (CEIRGL). Le colonel Alimasi César représentant de la RDC au sein de ce mécanisme régional, estime que par ce geste, le gouvernement de la RDC vient de fermer la polémique qui s’était déclenchée sur la question de la présence de ces rebelles sur le sol congolais. « Le gouvernement a été prêté d’intentions de vouloir faire quelque chose avec ces rebelles, mais voilà qu’aujourd’hui tous ne sont plus sur notre sol tel que notre gouvernement avait promis » s’est exprimé le colonel.

Sur le champ, le camp de transit de Munigi a été fermé officiellement et ne pourra plus accueillir les sud-soudanais. « Aucun sud-soudanais ne pourra plus se voir ce lien, peut-être des citoyens civile de ce pays voisin qui peut venir pour une visite ou autre chose » a-t-il précisé.

Les 12 éléments qui ont pris  la destination de l’aéroport international de Goma ont été tous fous de joie de retourner dans leur patrie et disent garder des bons souvenirs des congolais par leur hospitalité.

Pour mémoire, c’est depuis octobre de l’an 2015 que  ces rebelles estimés à plus de 500éléments avec leurs dépendants étaient accueillis sur le sol congolais par la facilitation de la MONUSCO.

Gabriel Kashugushu

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.