Now Reading:
Bombardements à Sake : 7 morts déjà enregistrées

Bombardements à Sake : 7 morts déjà enregistrées

La société civile du Nord-Kivu vient de faire un bilan d’au-moins 7 personnes tuées lors des bombardements des rebelles du M23 mercredi 7 février sur la cité de Sake dans le groupement Kamuronza de la chefferie de Bahunde dans le territoire de Masisi.



Le président de la société civile forces vives du Nord-Kivu, John Banyene Balingene a dans un entretien avec lesvolcansnews.net condamné cet agissement rebelle a plongé nombreux famille dans le deuil.

« Les rebelles du M23 ont largué une bombe dans la cité de Sake en plein jour. Aujourd’hui le bilan est de 7 morts au côté des plusieurs blessés hospitalisés » déplore John Banyene.

Plusieurs personnes étaient visibles à l’hôpital CBCA pour visiter les leurs blessés suite aux affrontements entre les éléments des FARDC et les rebelles dans la cité de Sake.

24 heures après, la même source a annoncé que trois bombes sont tombées dans la cité Sake sans causer de dégâts humains et matériels.

Plusieurs habitants de la cité de Sake ont fui en prenant la direction de Goma. Ce jeudi, des mouvements des populations ont été constatés nombreux des habitants retournaient dans leurs maisons.

La rédaction

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.