Now Reading:
Ituri : 36 civils tués par des ADF et autres hommes armés assimilés aux présumés Tchini ya Tuna à Irumu

Ituri : 36 civils tués par des ADF et autres hommes armés assimilés aux présumés Tchini ya Tuna à Irumu

Des présumés rebelles ADF ont fait incursion, dans la nuit du lundi 03 au mardi 04 avril 2022, dans la zone Tempo qui sépare les territoires de Mambasa et Irumu au côté nord de la route nationale numéro 4 menant de Komanda vers Kisangani.

La convention pour le respect des droits de l’homme CRDH, une structure active dans le territoire d’Irumu qui le révèle à la presse ce mercredi 05 avril, parle d’une autre attaque des présumés miliciens Tchini ya Tuna qui a été signalée près de Komanda la soirée du mardi 04 avril, en groupement Bandiamusu dans la chefferie de Basili.

Si d’un côté, la CRDH dresse de 31 personnes tuées par les ADF alors de l’autre côté, ce sont 5 personnes dont 2 filles d’environ 12 et 14 ans, qui ont été aussi massacrées par cette force négative, jusqu’à présent, non encore confirmée par l’autorité territoriale d’Irumu.

 » Ils sont au total plus de 31 civils tués par les rebelles présumés ADF dans la province de l’Ituri précisément dans la zone Tempo qui sépare le territoire de Mambasa et celui d’Irumu côté Nord de la RN 4 route Komanda Kisangani. Ces civils ont été tués entre lundi 3 et mardi 4 avril 2023, à la même date du 04 avril, 5 autres civils ont été tués  » révèle Christophe Munyanderu, coordonnateur de cette structure de défense des droits humains.

 » Parmi ces 5 civils tués figurent 2 enfants filles d’environ 12 et 14 ans qui avant d’être tuées elles ont été violées puis tuées. Les auteurs de ce crimes ne sont pas encore connus mais ce qui sont pointés sont les miliciens du mouvement Tchini ya Tuna  » a-t-il ajouté.

Cependant, notre source veut voir l’armée lancer des opérations militaires de grande envergure car les territoires d’Irumu et Mambasa semblent être les plus négligés par le gouvernement en terme de frappe militaire.

Pour l’heure, aucune communication confirmant ou infirmant cette information ou tuerie, particulièrement, par des présumés miliciens Tchini ya Tuna n’est encore entendue de la part de l’administration militaire d’Irumu.

Il faut signaler que ce bilan vient s’augmenter sur plus de 30 autres morts comptabilisées la semaine dernière dans 5 attaques successives des ADF dans la chefferie de Walese Vonkutu depuis le dimanche 26 mars jusqu’à jeudi 30 mars.

Notons que c’est depuis plus de 20 ans que le territoire d’Irumu fait face aux rebelles étrangers et les groupes armés locaux entre autre les ADF, FRPI, FPIC dite Tchini ya Kilima , Zaire et la présumée milice Tchini ya Tuna.

Nickson Manzekele depuis Bunia

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.