Now Reading:
Bunia : Des jeunes et journalistes formés sur l’égalité des sexes et la communication non violente par l’incubateur FEJEC

Bunia : Des jeunes et journalistes formés sur l’égalité des sexes et la communication non violente par l’incubateur FEJEC

Plus de trente (30) personnes mêlées des jeunes et journalistes des différentes associations de la ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri, ont été formées ce samedi 19 novembre 2022 sur l’égalité des sexes, la communication et l’utilisation des médias ainsi que sur la communication non violente.

Cette assise ayant e lieu dans la salle de réunion de la Fédération des Entreprises du Congo FEC, a été organisée par la Fondation de l’Est des Jeunes entrepreneurs du Congo FEJEC en sigle, avec comme but d’implémenter le projet Great Lakes Youth Network for dialogue and peace ( projet Réseau des jeunes des grands lacs pour le dialogue et la paix ) dans la province de l’Ituri.

D’après le coordonateur du FEJEC, l’implémentation de ce projet dans cette entité provinciale sous état de siège à travers cette formation vise à conscientiser et outiller les leaders d’opinion en grande partie des journalistes et des jeunes sur leur rôle dans la résolution pacifique des conflits pour que leurs communautés soient bénéficiaires du développement durable.

 » Dans le cadre d’implémenter le projet Great lakes Youth network for dialogue and peace en ville de Bunia, l’incubateur FEJEC vient de former ce samedi 19 novembre 2022 plus de 30 personnes venues de 15 organisations des jeunes et journalistes de la ville de Bunia. Cette mini-formation a porté sur trois thématiques notamment l’égalité et l’équité entre les sexes, la communication et l’utilisation des médias et enfin la communication non violente  » nous a fait savoir Mbeo Mastaki, coordonateur général de FEJEC qui était également formateur.

Ayant pris part à cette formation au nom de leurs associations, les participants ont promis être des portes paroles de l’incubateur FEJEC auprès de leurs membres en restituant les matières apprises pour vulgariser dans l’ensemble, les trois thématiques.

 » À peine arrivé dans mon organisation, je vais devoir faire une restitution auprès de mes collaborateurs pour que nous puissions sensibiliser les comets de mortels sur l’égalité des sexes  » a dit un participant.

Si l’activité a été lancée par le chef de la division provinciale de la jeunesse qui a représenté l’autorité provinciale, il faut alors préciser que ce projet de la fondation CONRAD ADENAUER, sous le cofinancement de l’union européenne, réunit 100 organisations juvéniles dans les grands lacs dont 25 de la RDC où l’incubateur FEJEC fait partie des organisations bénéficiaires du projet.

Nickson Manzekele depuis Bunia

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.