Now Reading:
Butembo : un jeune garçon de 15 ans innocemment tué par l’armée à Furu

Butembo : un jeune garçon de 15 ans innocemment tué par l’armée à Furu

La victime de cette énième bavure policière et militaire à ville de Butembo a reçu une balle, dans les heures vespérales de ce mercredi 26 octobre 2022 , alors qu’il revenait du champ.

D’après les premières informations tout a commencé par la descente des militaires FARDC au marché Bwana-Ndeke dit Byasa pour s’imprégner de la situation sécuritaire dans cette partie Nord de la ville. Les éléments de l’armée ont procédé par la fouille des femmes vendeuses de la boisson traditionnelle communément appelé  » kasiksi » qu’utilisent les combattants Maï-Maï comme leur talisman.

« C’était dans les après-midi de ce mercredi, jour du marché de Byasa, quand un groupe des militaires et policiers est venu nous accuser de fournir en kasiksi les Maï-Maï. Nous pensions qu’ils venaient pour notre sécurité vue la situation dans cette partie. Ils ont perturbé les activités commerciales dans le marché en crépitant plusieurs coups et déversant notre boisson traditionnelle. En tout cas, nous n’avons pas confiance en l’armée, chacun a abandonné ce qu’il vendait pour sa sécurité », a expliqué une femme vendeuse de la kasiksi au marché Byasa.

C’est ainsi qu’une balle a touchée le jeune garçon qui passait non loin du dit marché. Très en colère les jeunes ont dépêché le corps de la victime à la morgue de l’hôpital de Matanda. En arrivant au centre-ville en scandant de chants hostiles, la police a crépité plus coups de balles. Ces coups de feu ont été entendus alors que les commerçants et d’autres agents revenaient de leurs services.

Soulignons que depuis maintenant près de deux mois , quatre civils viennent d’être tués dans la ville de Butembo par les forces de sécurités.

John Matata à Butembo

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.