Now Reading:
Goma: ‘’Le contexte actuel du Nord-Kivu explique l’inopportunité d’une motion contre le gouverneur’’ (Bruno Mwitowere)

Goma: ‘’Le contexte actuel du Nord-Kivu explique l’inopportunité d’une motion contre le gouverneur’’ (Bruno Mwitowere)


Commissaire à l’intérieur au parlement des jeunes du Nord-Kivu(PARJ) et candidat pour diriger le conseil provincial de la jeunesse du Nord-Kivu, Bruno Mwitowere affirme que les Nord-Kivutiens veulent plutôt assister au concours de politiques qu’au combat politique.

La population n’a pas d’intérêt dans cette pétition, déclare Bruno Mwitowere. C’est en réaction à l’initiative de 12 députés provinciaux du Nord-Kivu qui ont décidé de faire tomber le gouverneur Carly Nzanzu Kasivita.

Jusque lundi passé, annoncée dans les couloirs de l’assemblée provinciale, leur pétition est désormais officielle depuis le 15 décembre. Les députés pétitionnaires, qui ne jurent que par le départ de celui qui ne vient de gérer le Nord-Kivu que pendant près de 2 ans, dans un contexte politique et sécuritaire particulier, reprochent à Carly Nzanzu une mauvaise gouvernance.

Pour le député Saïd Balikwisha, élu de Béni, il lui faut une alternative après avoir montré ses limites dans la prise en compte des observations et recommandations que les élus provinciaux lui ont régulièrement formulées.

Si le Nord-Kivu est en avance par rapport à sa voisine du Sud, c’est grâce à la stabilité de ses gouverneurs, une leçon dont l’on doit se rappeler !

Bruno Mwitowere n’hésite pas à recourir à une comparaison de sa province avec d’autres du pays pour convaincre les pétitionnaires de l’inopportunité de leur initiative. ‘’La province du Nord-Kivu progresse rapidement que la province du Sud-Kivu. Pourquoi ? Nous pensons que c’est à cause de tensions qui se passaient-là. Chaque fois il y’avait des destitutions de gouverneurs. Pendant qu’on avait un gouverneur toutes ces années, eux ont changé au moins 4 ou 5 fois les gouverneurs, ce qui n’a pas permis le fonctionnement du gouvernement provincial du Sud-Kivu et ce qui n’a pas permis le développement rapide de la province du Sud-Kivu’’, s’explique Bruno.

Au même moment qu’il reconnait le pouvoir légitime des députés à contrôler l’action du gouverneur Carly Nzanzu Kasivita, le jeune invite les élus du peuple à éviter de précipiter la province dans une instabilité politique susceptible de ralentir son élan de développement à l’instar du Sud-Kivu, à l’époque. ‘’On ne peut pas se permettre de commencer des crises politiques. Pour nous cette pétition est inopportune, nous pensons que c’est le temps que nous soutenions notre province du Nord-Kivu. Et tous ces députés nous les appelons à œuvrer pour le bien-être des institutions de la province du Nord-Kivu’’, dit Bruno Mwitowere.

Bruno Mwitowere appelle à combattre tous ceux qui roulent pour déstabiliser le Nord-Kivu

Le jeune indique qu’il ne prétend pas soutenir le gouverneur Carly Nzanzu Kasivita. Il estime que c’est par le souci de voir la province poursuivre son élan de développement qu’il agit.

Bruno Mwitowere affirme également que dans le bilan de l’an 1 de la gouvernance Kasivita, l’on a compris qu’il avait des réalisations dans la province tout comme des projets qu’il doit accomplir.

Le prétendant au poste de président dans le prochain bureau du conseil provincial des jeunes souhaite que les députés lui accordent une chance. ‘’Cette motion serait alimentée par de mauvaises intentions car ne regorge en aucun cas l’intérêt de la population du Nord-Kivu et ne regorge pas l’opinion de la population du Nord-Kivu’’, dit-il.

Pour cette raison, Bruno croit que tout citoyen de la province a le devoir de résister à la motion, suivant le droit que reconnait la constitution au peuple de faire échec à ceux qui ourdissent la déstabilisation. ‘’Notre province mérite la stabilité politique, la stabilité économique, la stabilité sécuritaire. Alors que là nous n’avons pas la stabilité sécuritaire, si l’on augmente encore l’instabilité politique et que d’autres instabilités suivent, ce sera une très mauvaise chose et la province va reculer !’’ , explique Bruno.

Il souhaite que la province reste stable et que les députés ne réfléchissent rien que pour l’intérêt de la population. Il appelle celle-ci à suivre de près les agissements de députés à l’assemblée provinciale et de préférence à faire échec à leurs initiatives dès qu’elles se démarquent de leurs intérêts.

La Rédaction

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.