Now Reading:
Nord-Kivu : les localités dites « bases arrières du M23 » récupérées par l’armée autour de Kanyabayonga

Nord-Kivu : les localités dites « bases arrières du M23 » récupérées par l’armée autour de Kanyabayonga

Les FARDC et ses partenaires sont arrivés à récupérer plusieurs villages jadis sous occupation des rebelles M23 soutenus par l’armée rwandaise.



C’est à l’issue d’intenses qui ont opposé ces deux forces vendredi 7 juin 2024 à une trentaine de kilomètres de la commune Kanyabayonga, foyer des hostilités et nouvelle cité résistance contre l’agression rwandaise.

À en croire le journaliste Martial Mukeba, parmi ces agglomérations figurent notamment les entités comme Mirangi, Lusuli, Kyangala, Yobora…, qui ont fait objet des combats toute la semaine dans cette région entre Rutshuru- Lubero.

« Reconquête par les FARDC de Mirangi, Mirangi, Lusuli, Kyangala, Yobora à plus au moins 35 Kms au sud-ouest de kanyabayonga. C’est après des combats depuis vendredi  avec le M23 dans ces villages présentés par des sources militaires comme des « bases arrières » utilisées depuis plus d’une semaine par les rebelles dans leur volonté d’occuper Kanyabayonga . le contrôle par les FARDC  devrait permettre Kyangala, d’empêcher un appui aux rebelles positionnés une dizaine de kilomètres de cette commune rurale stratégique du territoire de Lubero » écrit Martial Mukeba.

D’autres sources indiquent des affrontements ce samedi  avant-midi dans les agglomérations de Mirangi et Byanderema.

La menace du M23 s’éloigne d’avantage de kanyabayonga grâce à une stratégie radical de FARDC d’empêcher la progression rebelle au-delà du refus de dialogue avec le M23 par le gouvernement congolais.

La rédaction

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.