Now Reading:
Masisi : Un élément de la SADEC tué, plusieurs blessés et des blindés détruits près de Sake

Masisi : Un élément de la SADEC tué, plusieurs blessés et des blindés détruits près de Sake

La Communauté de développement des Etats d’Afrique australe (SADEC) a annoncé le vendredi la mort d’un de ses soldats déployés dans l’est de la République démocratique du Congo.

La victime, de nationalité sud-africaine, est morte à l’hôpital des suites de après avoir été mortellement blessée dans les affrontements près de la cité de sake en territoire de Masisi, a précisé la SADEC dans un communiqué, ajoutant que 13 autres soldats ont été blessés.

« Les membres de la SANDF sont entrés en contact avec le M23 près de Sake, lors de la bataille qui s’est ensuivie entre le M23 et nos forces. 13 membres ont été blessés et un a été mortellement blessé. Tous les membres blessés ont été évacués vers l’hôpital de Goma et sont en convalescence,» a écrit l’Armée sud-africaine (SANDF).

La SADC a déployé depuis décembre dans le Nord-Kivu une force composée de soldats d’Afrique du Sud, de Tanzanie et du Malawi, pour aider les forces gouvernementales de la RDC à lutter contre les rebelles du M23 qui, avec l’appui du Rwanda, se sont emparés de larges pans de la province.

Cette mission a pour les rares de fois combattu le M23 à la périphérie nord de Sake ( une vingtaine de km à l’ouest de Goma). Deux véhicules blindés sud-africains ont été détruits par les rebelles, augmentant les pertes matérielles de la force de la SADC.

Ceci porte à quatre le nombre total de soldats sud-africains tués dans les affrontements avec le M23 depuis le début de leur engagement.

Malgré ces pertes , la mission avec la force loyaliste congolaise, ont réussi à rendre en cendre les positions rebelles.

La rédaction

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.