Now Reading:
Diversité culturelle : en Ituri, le conseil provincial de la jeunesse, un messager de paix auprès des jeunes de 21 communautés

Diversité culturelle : en Ituri, le conseil provincial de la jeunesse, un messager de paix auprès des jeunes de 21 communautés

Le conseil provincial de la jeunesse en consortium avec les présidents des jeunes de 21 communautés ituriennes ont décidé de réfléchir sur la recherche de la paix, une denrée devenue rare en province de l’Ituri.

Cette réflexion a été au rendez-vous le vendredi 31 mai avec une journée de la diversité culturelle pour le développement et la cohésion sociale. Ont pris part à cette activité, les leaders religieux, les jeunes issus des différentes communautés mais aussi les jeunes de diverses associations juveniles oeuvrant dans cette entité sous état de siège.

« C’est après une étude approfondie par la jeunesse de l’Ituri, des différentes couches juvéniles, mouvements et associations des jeunes qui ont du décider d’organiser cette grande journée qui s’intitule la diversité culturelle sur le développement et la cohésion sociale pour la province de l’Ituri. Cette jeunesse a pu faire un état de lieu pour ce qui engage d’abord la paix parce que l’Ituri n’a qu’un seul besoin rien que la paix » a laissé le vice président et président ad intérim du conseil provincial Isaac Maki.

L’objectif poursuivi par le conseil provincial était de changer la mentalité des jeunes en garde partie dans les groupes armés pour tenter d’endiguer ou mieux diminuer le degré des violences armées en province de l’Ituri.

« Et nous sommes dits qu’on doit réunir les différents présidents issus des différentes communautés afin de réfléchir sur cette cause qui endeuille la province de l’Ituri.[…..] Nous voudrions que cette activité arrive à un niveau à changer la mentalité de la jeunesse iturienne parce que beaucoup des combattants qui sont dans la brousse, ce ne sont que des jeunes ituriens qui sont manipulés au détriment de ces hommes d’affaires…. Nous voudrions faire de cette province une meilleure pour nous tous, ils étaient au-delà de 200 jeunes » a poursuivi le président intérimaire de cette structure juvénile en Ituri.

Dans leurs interventions, l’UNADI via son président Méta Michel et les leaders religieux notamment James Byensi responsable de l’asbl Rebatisseurs insisté sur la notion de la cohésion sociale avec comme slogan : « Ce qui nous unit est fort que ce qui nous divise ».

Au cours de cette journée, plusieurs activités ont été au rendez-vous notamment la présentation de diverses cultures, danses traditionnelles de chaque culture mais aussi un peu de notion sur la lutte contre le communautarisme des faits sécuritaires, une des causes de l’instabilité sécuritaire dans cette province sous état de siège depuis le 06 mai 2021.

Nickson MANZEKELE

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.