Now Reading:
Nord-Kivu : les jeunes appelés à se désintéresser des recrutements du M23

Nord-Kivu : les jeunes appelés à se désintéresser des recrutements du M23

Tenant compte de l’amplification du recrutement en mode forcing par les prédateurs du mouvement du 23 Mars (M23 et alliés) de la jeunesse des régions affectés par les conflits alimentés par le Rwanda notamment dans les agglomérations tel que ;

Kibati, Karuba, Rubaya, Kinigi et à Ngungu ainsi que dans les contrées lointaines du territoire de Masisi, l’un des jeunes influents de cette partie du petit Nord-Kivu, M.Sukisa Ndayambaje articule désormais ses sensibilisations populaires à une insensibilité aux manœuvres dilatoires de l’ennemi de la paix.

À en croire ce cadre de l’administration publique qui a dirigé le territoire de Masisi dans un passé récent, pendant que la mère patrie est menacée par une guerre d’agression rwandaise, l’altitude reluisante de la jeunesse serait celui de tourner le dos aux terroristes qui tient injustement la population congolaise.

« Le Congo est une propriété privée des citoyens congolais jusqu’à la fin du monde… Il est écrit même dans la bible que, maudit soit le voisin qui viole les limites  de son prochain. Chers jeunes, rassurez-vous que avec les efforts de guerre mis en place par le gouvernement central sous l’impulsion du chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, nous allons mettre hors d’état de nuire le Rwanda et ses complices M23 et autres… ».

Peut-on retenir de ces propos lors d’une visite dans le camp des déplacés ce samedi 18 Mai 2024 à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Selon l’ONU, les combats entre les FARDC et le M23 ont déplacé depuis le 20 octobre de l’année dernière quelque 50.000 personnes, dont 12.000 ont trouvé refuge en Ouganda. Et les recrutement des enfants y compris les jeunes par mode d’obligation, constitue une entorse aux principes des droits humains.

PAUL ZAÏDI

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.