Now Reading:
Sud-Kivu : l’insécurité de Kalehe prend une tournure d’ascenseur inexplicable

Sud-Kivu : l’insécurité de Kalehe prend une tournure d’ascenseur inexplicable

C’est presque chaque jour que des cas d’insécurité sont rapportés dans plusieurs villages du territoire Kalehe (Sud-Kivu). Meurtres, pillages et/ou extorsions des biens de la population, kidnappings et autres sont les faits les plus enregistrés.

Ces irrégularités sont dues aux crépitements des balles, sur les axes Shanje-Numbi par exemple trois personnes ont été tuées par balle et des blessés grave.

L’avant midi de ce lundi 06 mai 2024, à Bunyakiri, les éléments Wazalendo du groupe RM Hamakombo venaient de tuer un élément du RM Mungoro. Cette situation a mis la population locale dans une psychose généralisée, renseigne le cadre de concertation territorial de la société civile de Kalehe.

Signalons que le territoire de Kalehe est totalement débordé par une marine de déplacés de guerre en provenance du territoire de Masisi au Nord-Kivu qui arrive du jour le jour depuis février dernier jusqu’à présent et ceux de Kalehe en provenance de Numbi depuis le dimanche 05 mai dernier.

« Toute la population de Numbi est en déplacement vers les axes Minova, Kalungu, Gahanga, Luhu, Nyamasasa, Nyabibwe, Shanje, Nyamugari,… depuis le dimanche 05 mai fuyant les irrégularités de certains éléments Wazalendo et des FARDC en provenance de l’axe Ngungu dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu, qui sont présentement à Numbi à partir du Vendredi. Tout en appelant la population du Territoire de Kalehe au calme et d’éviter le message dès ennemis de la paix qui circule sur les réseaux sociaux que le rebelles du M23 seraient déjà à Numbi or c’est très faux , nous informons toutes la population du territoire que notre armée régulière FARDC contrôle toutes les limites avec le trritoire voisin de Masisi à partir de Minova jusqu’à Lumbushi », rassure Delphin Birimbi président de cette structure citoyenne.

Et à lui d’ajouter : « Le Cadre de Concertation Territorial de la Société Civile présente ses encouragements aux FARDC, tout en continuant à demander à l’ hierarchie Militaire de : 1) Renforcer les éléments de forces de défense et de sécurité qui sont sur nos limites avec le Territoire de Masisi, leur équipement y compris la prise en charge effective pour leur faciliter à imposer la paix ,
2) Assurer une meilleure Coordination des Wazalendo et leur interdire les irrégularités. À la population de dénoncer à temps réel, toute personne suspectée et/ou mouvement suspect à l’occurrence des propagateurs des faux bruits et aux humanitaires, d’envisager l’assistance aux déplacés de guerre disponible dans le Territoire, estimé à plus de 67 Milles personnes ».

Par ailleurs, le cadre de concertation territorial de la société civile demande au gouvernement de prioriser la sécurité des personnes et de leurs biens, l’intégralité nationale en agissant dans l’urgence.

Jackson Luanda Maliyabwana

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.