Now Reading:
Rutshuru : des morts et des blessés lors des combats du 27 avril à Kibirizi

Rutshuru : des morts et des blessés lors des combats du 27 avril à Kibirizi

Deux personnes sont mortes et trois autres blessées à la suite des combats qui ont opposé samedi 27 avril 2024, les rebelles du M23 aux résistants Wazalendo couplés aux FARDC à Kibirizi dans le groupement Mutanda, chefferie de Bwito en territoire de Rutshuru au Nord-Kivu.

Selon des sources sécuritaires, un cheptel entier de chèvres et quatre maisons y ont également été détruits par les bombes tirées par les rebelles.

Isaac Kibira, notable de la chefferie de Bwito, a déploré cette situation et demande au gouvernement de tout mettre en œuvre pour libérer cette région.

« C’est depuis très tôt le matin de samedi que les Wazalendo ont fait incursion dans l’agglomération de Kibirizi. Ils ont réussi à contrôler l’agglomération. Mais malheureusement, le M23 qui se trouve dans une position stratégique a largué des bombes et ces bombes ont détruit trois maisons. Il y a eu deux civils morts, et trois autres blessés » précise-t-il.

Il ajoute que la population de Kibirizi se cache, une partie en brousse et une autre restée dans les maisons afin de se mettre à l’abris de ces bombes.

Signalons que des renforts sont venus de Kishishe pour appuyer les rebelles M23 qui se trouvent à Kibirizi. Ces rebelles ont par ailleurs érigé une position à Kabanda pour contrer les combattants Wazalendo.

« Nous demandons au Gouvernement, que l’on puisse contraindre les M23 à quitter cette zone pour sauver la vie des civils qui se trouvent entre les tirs croisés des belligérants », a conclu Isaac Kibira.

Il sied de signaler que ce dimanche 28 avril dans la mâtinée, d’autres fortes détonations d’armes ont été entendues au tour de la cité de Kibirizi. Ces détonations ont cependant duré quelques minutes avant qu’un calme ne revienne.

La rédaction

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.