Now Reading:
Cessation des hostilités de trop en Ituri : découvrez ce billet de Deogratias Bungamuzi

Cessation des hostilités de trop en Ituri : découvrez ce billet de Deogratias Bungamuzi

I. Cessation des Hostilités, Encore Une Fois

En Ituri, meurtrie et ensanglantée,
Un espoir fragile semble renaître,
Le 19 avril, une nouvelle promesse,
D’un arrêt des hostilités, on ose rêver.

Codeco, FRPI, FPIC, Autodéfense et Mapi,
Unis sous l’égide de Jean-Pierre Bemba, le VPM,
S’engagent à déposer les armes, à cesser la violence,
Pour enfin ramener la paix dans cette terre de souffrance.

II. Paroles Sincères ou Jeu de Dupes ?

Mais l’espoir est fragile, hanté par le passé,
Deux autres accords déjà signés, foulés aux pieds,
Des promesses envolées, des vies sacrifiées,
La population Iturienne, lasse et meurtrie.

Les groupes armés évoquent des griefs, des manquements,
L’application défaillante des accords précédents,
Des barrières militaires, source de tensions,
Et toujours cette quête de paix, lointaine illusion.

III. La Clameur du Peuple : Paix et Justice

La société civile, les femmes, les jeunes, unis dans un cri,
Implorent la paix, la fin de ce calvaire infini,
Les mamans de l’Ituri, endeuillées et brisées,
Rêvent d’un avenir où leurs enfants ne seront plus martyrisés.

Les épouses des militaires, elles aussi pleurent,
Leurs maris, soldats de la nation, tombent au front,
Loin de leurs familles, pour un salaire dérisoire,
Pendant que les élites vivent dans l’opulence et le confort.

IV. Un Vœu Pieux ou une Vérité ?

Jean-Pierre Bemba, porteur de la parole du chef de l’État,
Réaffirme la volonté de ramener la paix, par tous les moyens,
De gré ou de force, la promesse est lancée,
Mais l’écho des mots se heurte à la réalité blessée.

Trois ans d’état de siège, une mesure exceptionnelle,
A développé la ville sans briser le cycle infernal,
La paix en Ituri, mirage inaccessible ?
Ou une lueur d’espoir qui refuse de s’éteindre ?

V. Une Prière pour l’Ituri

Ituri, terre meurtrie, aux cicatrices profondes,
Que la paix véritable s’installe enfin sur tes terres,
Que les armes se taisent, que les cœurs s’apaisent,
Et que l’espoir d’un avenir meilleur illumine tes lendemains.

Texte : Deogratias Bungamuzi, président du Conseil Provincial de la Jeunesse

Titre : Nickson MANZEKELE

La rédaction

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.