Now Reading:
Criminalité à Goma : encore des civils fusillés le 10 avril, l’impuissance de l’état de siège déplorée

Criminalité à Goma : encore des civils fusillés le 10 avril, l’impuissance de l’état de siège déplorée

Plus de trois personnes ont été tuées par des hommes en armes tard dans la soirée de ce mercredi 10 avril précisément au rond-point  Entrée président.

Toutes les victimes étaient dans une jeep noire, et ces porteurs d’alarme qui leur poursuivaient en les criblant directement des balles étaient sur des motos.

Un journaliste qui était sur le lieu parle, lui, de quatre personnes qui sont mortes et qui l’aurait vu de ses propres yeux contrairement aux trois citées par les réseaux sociaux.

L’autorité urbaine qualifie, pour lui, du terrorisme ce qui se passe dans sa ville. Le maire Faustin Kapend parle d’un mode opératoire étrange.

« Nous sommes sur le terrain pour des enquêtes…, nous aurons une séance de travail demain avec tout le monde. Mais il faut dire que cette situation est déplorable, mais nous devons tenir car il s’agit d’un mode opératoire des terroristes » a-t-il dit.

Dans moins de 24 heures, Goma vient de perdre 9 personnes environ car la veille, un élément de la garde présidentielle a tué 3 personnes, un voleur a été tué et un corps sans vie a été découvert aussi ce Matin.

La rédaction

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.