Now Reading:
CODECO dans sa routine : des civils tués par ces miliciens à Galay en territoire de Djugu

CODECO dans sa routine : des civils tués par ces miliciens à Galay en territoire de Djugu

Des éléments armés identifiés comme ceux de la milice Coopérative pour le Développement du Congo CODECO en sigle ont signé, ce samedi 06 avril 2024, une incursion dans le village Galay du groupement Mabilindeyi en secteur de Banyali Kilo au nord de Bunia, dans le territoire de Djugu (Ituri).



Les informations reçues auprès de la société civile locale font état de 6 morts dont deux éléments de l’autodéfense, 3 civils et un élément FARDC tombé pendant qu’il voulait répliquer à cette attaque.

Basiloko Toko Jean, président de cette structure citoyenne, précise que les indices montrent que ces miliciens seraient venus du village Andisa. Pour l’heure, chute-t-il, la situation est déjà maîtrisée par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo FARDC.

« Ils sont arrivés au village Galay. Nous-mêmes, on a dépêché un membre de la société civile pour évaluer les dégâts. Il vient de me rapporter que le bilan provisoire fait état de 6 morts. Parmi les 6 morts, il y a deux éléments de l’autodéfense, 3 civils et un élément de FARDC » indique cet activiste de la société civile en secteur de Banyali Kilo.

La communauté locale qui confirme la nouvelle chiffre, quant à elle, le bilan à 10 morts dont 4 femmes et note que ce dernier reste provisoire car les fouilles se poursuivent dans la zone par les jeunes, notables et certains éléments de la Croix-Rouge.

« Et ils ont réussi à tuer plusieurs personnes. Le bilan que nous allons vous donner c’est un bilan provisoire. Nous avons 10 corps qui sont sur place puis que la fouille continue. 10 corps dont 4 femmes » fait savoir le docteur Vital Tungulo, coordonnateur intérimaire de la communauté Nyali Kilo mais aussi président intérimaire des communautés victimes des atrocités des groupes armés en Ituri réunies au sein de la structure G5-A.

Dr Vital Tungulo, coordonnateur ai de la communauté Nyali Kilo

Celui-ci profite pour rappeler au gouverneur de province sa promesse faite, il y a une année lors d’une itinérance, à la population de Kilo pour déloger certains villages du secteur de Banyali Kilo occupés par les éléments de la CODECO.

« La population de ce secteur continue à attendre la réalisation de la promesse faite par le gouverneur militaire de la province de l’Ituri. C’était un certain 13 décembre 2022, lors de son itinérance. Il était à Kilo précisément où on l’avait posé cette question de l’occupation de ce secteur par ces miliciens de CODECO, et il avait promis s’impliquer activement pour dégager ces miliciens de cette entité mais fort malheureusement le constat reste amère. Jusqu’aujourd’hui plus d’une année, c’est ça l’inquiétude de la population de Banyali Kilo, elle continue à attendre la réalisation du gouverneur militaire » ajoute-t-il.

S’agissant du militaire tombé sur le champs d’honneur en ripostant contre cette incursion de la CODECO, nous avons tenté avoir l’armée pour sa confirmation ou son infirmation mais jusqu’à présent, son porte parole dit n’avoir pas de précision quant à ce. Le chef du secteur de Banyali Kilo tout comme l’administrateur policier intérimaire de Djugu sont injoignables pour l’instant.

Nickson MANZEKELE

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.