Now Reading:
Beni : les grosses fesses « Makalio » causent des problèmes à Kasindi (reportage)

Beni : les grosses fesses « Makalio » causent des problèmes à Kasindi (reportage)

D’entrée de jeu, la demande de hanches plus grandes à Kasindi pourrait poser de sérieux problèmes, car certaines femmes sont désormais obligées de recourir à des produits pharmaceutiques surtout utilisés dans le domaine vétérinaire, pourtant  interdites par les spécialistes de la santé humaine pour des raisons physiologiques.



« Il y a des gens qui essaient d’utiliser des injections, des médecines chinoises pour avoir un tour de taille attrayant, d’autres font même de potion du thé par voie anale ainsi de suite… » S’est exclamé Thembo Mbaliwa un agent de santé oeuvrant dans la zone de santé de Mutwanga.

En effet, cette réparation artificielle consiste à utiliser une aiguille contenant le Durambolin (La nandrolone, un stéroïde anabolisant dont sa formule est : C18H26O2). Tout en ignorant ses effets secondaires dans la circulation systématique par le fait qu’il augmente de manière sur-saturée l’assimilation des protéines alimentaires.

En raison de la nécessité d’avoir de grandes hanches, même certaines filles mineures ayant leur position ont été impliquées dans des efforts pour les rendre attrayantes et le résultat est un problème pour certains d’entre eux.

Kavira Fololo ( N.b; Le post nom est modifié pour des raisons dignitaires), congolaise d’origine est cohabite avec sa tente maternelle en Ouganda, dans le district de Kasese précisément à Nyabugando, a affirmé hors micro à lesvolcansnews.net qu’un jour, en se réveillant, il a vu qu’une de ses fesses était plus grosse que l’autre et, même sans qu’on le lui dise, elle s’est rendu compte que c’était l’effet des fluides de silicone qui avaient été placés sur son corps.

« De nos jours quelques filles utilisent des ARV parce qu’elles ont entendu dire qu’ils font grossir le corps, les commedies Tanzannienes ont troublé l’appercu des garçons sur  nous les filles, si tu ne possède pas les grosses hanches « appelées Makalio », en tous cas c’est difficile que quelqu’un puisse s’intéresser à toi en marge de copinage, concubinage, etc… », A-t-elle indiqué.

Toutefois, les femmes qui utilisent des drogues ou des injections pour augmenter leurs hanches « Makalio » ou d’autres parties du corps ont été averties qu’elles pourraient contracter un cancer. En outre, les femmes qui utilisent des machines pour arrêter leurs seins ont été averties qu’elles pourraient ne pas pouvoir allaiter leurs enfants plus tard.

« Femmes, ne vous laissez pas berner par les pilules, les injections, vous pouvez avoir un cancer. Si vous allongez vos seins, d’où viendra le lait si vous souhaitez allaiter, arrêtez de détruire votre santé sans raison », a déclaré M. Kithunda Kabwe gynécologue de formation.

Par ailleurs, il a demandé aux femmes d’arrêter de faire ces choses pour satisfaire les autres et détruire la nature des femmes congolaises et a ajouté que ; « Si les femmes veulent protéger leur réalité, elles devraient cesser de consommer des substances fortes comme l’alcool, les cigarettes et plutôt manger des aliments qui renforcent le corps », fin de citation.

PAUL ZAÏDI

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.