Now Reading:
Nyiragongo : une femme déplacée meurt en accouchant, faute de soins appropriés

Nyiragongo : une femme déplacée meurt en accouchant, faute de soins appropriés

Une femme enceinte du camp des déplacés de Rukoko en groupement Munigi a perdu la vie, mardi 12 mars, pendant l’accouchement, faute de soins adéquats.



C’est la société civile territoriale révèle la nouvelle à lesvolcansnews.net ce mercredi 13 mars 2024 déplorant le manque de prise en charge approprié à l’accouchement depuis que plusieurs jours maintenant dans nombreux lieux d’hébergement des déplacés.

« Suite à des conditions de vie tellement déplorable, une femme déplacée de guerre vient de mourir pendant qu’elle mettait au monde, la nuit de ce 12 mars 2024 au village Rukoko. Nous attirons l’attention du gouvernement et ses partenaires sur cette situation de précarité et la vulnérabilité auxquelles font face surtout les femmes enceintes, les enfants et les personnes de 3 ème âge » a lancé Thierry Gasisiro, secrétaire technique de la société civile coordination de Nyiragongo.

La femme de décédé a laissé malheureusement l’enfant qui ne pourra pas survivre s’il n’est pas bien pris en charge.

« Le bébé est encore vivant, cependant la famille déplacée de guerre, de la défunte n’a pas de moyen ni pour assurer la survie du bébé orphelin, ni pour organiser les obsèques » appelle-t-il.

Des centaines de milliers de ménages des déplacés des territoires de Masisi, Rutshuru et Nyiragongo vivent, depuis quelques mois, dans des conditions déplorables dans des sites autour de Goma et Nyiragongo.

Si l’ardent besoin de ces déplacés est le retour de la paix dans leurs zones d’origine, ils ont demandé de vivre dans des conditions acceptables en attendant.

La rédaction

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.