Now Reading:
Ituri : ayant contribué à l’arrestation du chef rebelle Mai-Mai, la population de Lelesi attaquée cette nuit

Ituri : ayant contribué à l’arrestation du chef rebelle Mai-Mai, la population de Lelesi attaquée cette nuit

Ça fait la une, l’armée congolaise a arrêté le chef rebelle Mai-Mai Kyandenga avec l’appuie de la population de la chefferie de Babila Babombi en territoire de Mambasa (Ituri) la soirée du 15 février.

24 heures après son arrestation, cette population vient d’être victime d’une attaque, la nuit du vendredi à ce samedi 17 février 2024, des hommes munis d’armes à feu et blanche dont l’identité reste à découvrir.


C’est le coordonnateur honoraire de la société civile en chefferie de Babila Babombi qui l’annonce, affirmant la prise en otage de plusieurs civils dont le nombre est jusqu’à présent inconnu sans donner un quelconque bilan de morts.

« La population qui a contribué à l’arrestation du chef milicien MATHABISHI du mouvement Kyandenga, vient d’être victime d’attaque cette nuit du 16 au 17 février à 2 heures dans la localité de Lelesi…… ndlr Plusieurs personnes seraient prises en otage » écrit Gilbert Kasereka Sivamwenda sur son X ex twitter.

Decriant la non mise sur place des mesures sécuritaires pour sécuriser cette population malgré sollicitée par la société civile, cet actuel acteur sociopolitique invite les services compétents à la prise de responsabilité pour sécuriser cette dernière.

« ….Les services de sécurité n’ont pas pris des mesures de sécuriser celle-ci. Nous leur avons demandé de sécuriser cette population malheureusement on s’est contenté seulement de l’arrestation sans tenir compte de la sécurité de ce qui ont arrêté ce monsieur » note-t-il.

Une information confirmée par l’activiste des droits des enfants John Tsongo dans cette chefferie mais sans donner trop de détails. Du côté de l’administration du territoire, c’est un silence jusqu’à présent.

À rappel, Matabishi allias Professeur était très actif dans la chefferie de Babila Babombi limitrophe avec le territoire de Beni (Nord-Kivu). Il a été arrêté près de Biakato par l’armée en collaboration avec la population. Selon les services de sécurité, il a pris la commande de ce mouvement rebelle supplétif des ADF/MTM-ISCAP en septembre 2022 après l’arrestation de son chef dans la ville de Butembo.

Nickson MANZEKELE

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.