Now Reading:
RDC : la tenue des élections compromise dans les zones contrôlées par les rebelles du M23

RDC : la tenue des élections compromise dans les zones contrôlées par les rebelles du M23

Après avoir exprimé son pessimisme quant à la tenue des élections dans les zones sous contrôle des rebelles, le président de la République démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi, a réaffirmé l’importance de la tenue des élections dans tout le pays. Les territoires de Masisi et de Rutshuru, dans le Nord-Kivu, ainsi que le territoire de Kwamouth, dans l’ouest de la RDC, restent sous le contrôle de rebelles armés, rendant la situation trop délicate pour permettre la tenue des élections.

Interrogé par Radio France Internationale (RFI) et France24, le président Tshisekedi a exprimé son inquiétude quant à la faisabilité de la tenue des élections dans ces zones. Il a souligné que les combats en cours entre les forces armées congolaises et les rebelles du M23, soutenus par le Rwanda, continuent de compromettre la sécurité et la stabilité de ces territoires.

Cependant, malgré ces obstacles, le président Tshisekedi a affirmé que son gouvernement s’efforcerait de libérer ces localités et de ramener les populations dans leurs villages d’origine afin de rétablir la paix et la sécurité. Il a également réaffirmé l’engagement de son gouvernement à poursuivre le processus électoral dans le reste du pays.

Les élections générales présidentielles, législatives et municipales en RDC sont prévues pour le 20 décembre 2023. Le président Tshisekedi considère ces élections comme une priorité pour son gouvernement, mais reconnaît également la nécessité d’améliorer la sécurité dans les zones touchées par les conflits.

Magloire MUTULWA

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.