Now Reading:
Masisi : une table ronde lancée à Bweremana pour vulgariser le plan local de développement de la chefferie des Bahunde

Masisi : une table ronde lancée à Bweremana pour vulgariser le plan local de développement de la chefferie des Bahunde

Plusieurs leaders communautaires, chefs des groupements, chefs des villages de la chefferie des Bahunde et représentants des organisations locales de développement, sont en table ronde à Bweremana depuis ce mardi 14 novembre 2023, afin de s’acquérir du contenu du plan local de développement durable et inclusif de la chefferie des Bahunde qu’ils sont appelés à vulgariser dans la population de cette entité territoriale décentralisée du territoire de Masisi (Nord-Kivu).

À en croire l’honorable Mwami Kalinda Kibancha Nicolas, chef de cette chefferie, pendant deux jours, soit du mardi 14 au mercredi 15 novembre, ces acteurs de développement dans leurs milieux respectifs, vont dégager les besoins prioritaires de leurs entités afin d’être placés en première ligne dans l’exécution de ce programme combien ambitieux. Pour la matérialisation de ce programme, plusieurs défis sont à relever, précise le chef de la chefferie des Bahunde.

Mwami Kalinda Kibancha Nicolas, chef de la chefferie des Bahunde

« C’est une table ronde pour voir comment accompagner ce plan local de développement, il est question de dégager les priorités de tout ce qui est contenu dans ce plan surtout permettre à chaque groupement de ranger selon ses priorités. Ce plan local de développement comprend plusieurs piliers et c’est dans ces piliers que nous avons mis certaines priorités qu’on va choisir. Pour parvenir à cet objectif, plusieurs défis, surtout d’ordre sécuritaire (qui ne permettent pas d’aller dans tous les coins de la chefferie pour exécuter ce projet) et climatique (dont des fortes pluies à la base des inondations, éboulement, destruction des routes), sont à relever», indique-t-il.

Et de lancer : « Nous demandons à la population de nous accompagner, de prendre ce plan comme une arme pour booster le développement de notre chefferie. Si une entité n’a pas de plan de développement, c’est difficile pour elle de se développer. C’est le plan de la population ».

Adolphe Ngondo, chargé des programmes et conseiller en bonne gouvernance au sein de VNGI dans le cadre du programme Tride

Pour Adolphe Ngondo, chargé des programmes et conseiller en bonne gouvernance au sein de VNGI dans le cadre du programme Tride, cette table ronde est une opportunité pour les acteurs de développement de la chefferie des Bahunde non seulement de s’approprier ce programme mais aussi de définir des stratégies pour sa bonne exécution.

« Cette table ronde permet à ce que les différents acteurs locaux et les communautés puissent s’approprier le programme en ayant connaissance de tout ce qui est défi afin de mettre en place des stratégies d’accompagnement mais aussi sur comment s’engager à accompagner le chef de la chefferie dans la vision du développement de la chefferie des Bahunde pour la génération 2023-2023 », fait savoir Adolphe Ngondo.

Outre cette table ronde, une autre sera incessamment organisée à Goma et concernera d’autres partenaires de la chefferie des Bahunde, surtout les ONGs internationales qui ne sont pas venues à Bweremana.

Estimé à plus de 20.000.000 USD pour le quinquennat 2022-2027, le programme local de développement durable et inclusif de la chefferie des Bahunde est centré au tour de 5 piliers, qui ne seront tangibles que grâce aux contributions de la chefferie, de la population et des partenaires.

Les 5 piliers dont il est question sont :

1) Renforcement de la gouvernance politico-administrative et de l’autorité de l’État, consolidation de la paix, la cohésion sociale et accès à la justice
2) Diversification, promotion de l’économie, entrepreneuriat et création d’emplois,
3) Reconstruction, aménagement du territoire, et développement des infrastructures de base moderne,
4) développement social pour l’accès équitable aux services sociaux de base, amélioration des conditions de vie et valorisation des ressources humaines,
5) protection de l’environnement, de développement durable et équilibré.

Sous la Facilitation du Mwami de la Chefferie des Bahunde et la modération de la CPAP, cette Table ronde est appuyée par le projet « TRIDE » (Transition pour un Développement inclusif dans l’Est de la RDC), exécuté par ZOA, VNGI & AGRITERRA, un projet financé par l’Ambassade du Royaume de Pays Bas, qui vise à atténuer l’insécurité et l’instabilité en favorisant le développement économique local à travers la gestion intégrée des ressources en eau, le développement des chaines de valeur agricoles et un meilleur accès à la terre et aux marchés au Nord et Sud Kivu

Jérémie Kabali

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.