Now Reading:
Kasindi : les femmes apprennent à tisser des paniers avec des files plastiques pour une autonomie

Kasindi : les femmes apprennent à tisser des paniers avec des files plastiques pour une autonomie

Même si les objets manufacturés sont de plus en plus populaires à l’Est de la République Démocratique du Congo, les membres de l’association des femmes solution pour le changement social (Fesos) oeuvrant en cité frontalière de Kasindi, font de grands efforts pour préserver leur artisanat traditionnel, le métier à tisser.

« Tisser les paniers c’est notre principale source de revenus et nous recevons des commandes pour des clients de la communauté locale. C’est pourquoi nous sommes motivées à encadrer les filles et femmes vulnérables et surtout les survivantes » a indiqué madame Binti Rashid Shamimu responsable de l’ONG Fesos.

Bien qu’elle soit âgée, Madame Binti Rashid Shamimu n’a jamais pris congé du métier à tisser où soit pour apprendre à ceux qui désirent se prendre en charge. Ses mains habiles ont tissé des milliers de paniers sophistiqués et colorés, qui intéressent les femmes le ménagères du fait que, cette marque s’impose sur le marché.

Les difficultés pour cette structure féminine est sans nul doute, les moyens qui se révèlent insuffisant pour l’achat d’une quantité suffisante d’objets utilisés pour le tissage. Un panier en fil plastique revient à 22 500 FC et 10 000 FC respectivement pour le grand et le petit format.

PAUL ZAÏDI

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.