Now Reading:
Rutshuru : plus de 2 000 enfants n’ont pas accès aux cours depuis 2 semaines à Kanyabayonga

Rutshuru : plus de 2 000 enfants n’ont pas accès aux cours depuis 2 semaines à Kanyabayonga

Environ deux mille six cent treize (2613) enfants déplacés des groupements Bambo, Mutanda, Tongo et Bishusha n’ont pas accès aux cours depuis plus au moins deux semaines à Kanyabayonga dans la chefferie de Bwito mais également dans la commune de Kanyabayonga en territoire voisin de Lubero, deux entités qui les ont accueillies.



Ces enfants y compris leurs familles ont fui le déclanchement des Combats entre les rebelles du M23 et les groupes armés locaux dans leurs villages.

Selon la coordination de la veille humanitaire dans la chefferie de Bwito qui a réuni pour cette fin les responsables des écoles de Kanyabayonga Bwito et Kanyabayonga commune, il est difficile pour ces écoles d’accueillir un si grand nombre d’écoliers faute d’espaces en cette période de la gratuite de l’enseignement de base.

Paris Mastaki le coordonnateur de cette Veille souhaite voir les organisations humanitaires s’impliquer, y compris le gouvernement congolais pour sauver l’année scolaire de ces enfants déplacés de Rutshuru.

«Ces enfants sont arrivés au moment où les autres étudient déjà. Les directeurs nous ont dit qu’ils sont dans l’incapacité d’encadrer ces enfants déplacés faute de l’insuffisance des locaux et des pupitres. Pour nous, il s’avère d’urgence que la gouvernement fasse tout ce qui est possible pour sauver cette année scolaire» plaide Paris Mastaki.

Pour rappel, des milliers d’habitants des groupements de la chefferie de Bwito ont fui depuis les deux dernières semaines suite aux combats qui opposent les rebelles du M23 aux groupes armés locaux. Plusieurs sources parlent des morts et des blessés dans le rang de la population. Les acteurs de la société appellent à l’assistance de ces milliers des familles.

Dieu-Merci Mumbere

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.