Now Reading:
RDC : Engagement historique, la campagne électorale sans discours de haine au Nord-Kivu

RDC : Engagement historique, la campagne électorale sans discours de haine au Nord-Kivu

Goma, RDC – Ce vendredi 20 octobre, plusieurs acteurs impliqués dans le processus électoral en RDC ont pris l’engagement de mener une campagne électorale sans discours haineux. Cette initiative a été organisée par l’ONG La Bénévolencjia dans le but de sensibiliser les acteurs politiques et socio-culturels à lutter contre les pratiques qui entravent le processus démocratique.

Lors des échanges qui se sont déroulés à Goma, les cadres, militants et sympathisants des partis politiques ont dialogué avec des journalistes animateurs de débats politiques, ainsi que des artistes chanteurs, comédiens, membres de la société civile et mouvements citoyens. Des représentants du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel Congolais (CSAC), de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) et des politologues étaient également présents.

L’objectif de cette rencontre était de tirer les conséquences d’une campagne électorale précoce et marquée par l’utilisation de discours haineux, dénigrants, mensongers, xénophobes, ethniques et d’exclusion envers les adversaires politiques. Serge Bisimwa, Coordinateur Grassroots de l’ONG La Benevolencija RDC / Nord-Kivu, a souligné l’importance de sanctionner ces pratiques pour préserver le processus démocratique.

Déogratias CHIMERHE, politologue et professeur à l’Université de Goma, a abordé la question de l’intolérance présente dans tous les camps politiques en période de campagne électorale. Il a néanmoins rappelé aux participants comment mener une campagne sans recourir à des considérations ethniques, tribales, religieuses, sexistes ou claniques.

Par ailleurs, Me Kambale NGAIREMAWA, représentant de la CENI, a exposé la manière dont les contentieux électoraux sont traités avant, pendant et après les élections. Cette réflexion a permis aux participants d’appréhender les mécanismes mis en place pour garantir un processus électoral équitable et transparent.

À l’issue de ces discussions, les acteurs politiques et socio-culturels ont signé une charte proposant une ligne directrice pour éviter les discours de haine pendant la période électorale. Cette charte vise à assurer que les partis politiques, les journalistes et les artistes respectent la loi électorale et les directives du CSAC. Elle propose également des actions concrètes à mener dans les médias afin que tous les candidats puissent compétir dans des conditions équitables lors de ce scrutin.

Magloire MUTULWA

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.