Now Reading:
Ituri : quand les terroristes ADF font, de nouveau, parler d’eux en tuant 2 civils à Walese Vonkutu

Ituri : quand les terroristes ADF font, de nouveau, parler d’eux en tuant 2 civils à Walese Vonkutu

Des rebelles des Forces Alliées et Démocratiques ADF ne cessent de se faire parler dans le territoire d’Irumu, précisément dans la plus médiatisée chefferie de Walese Vonkutu, située au sud de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri.

Encore deux personnes, toutes cultivatrices, ont été tuées par ces terroristes la soirée du 19 octobre au village Akonono à l’ouest de Ndimo dans le groupement Bandavilemba. Des sources à notre possession parlent d’un forfait commis lorsque les victimes se rendaient dans leurs champs.

« Ces personnes ont été surprises en cours de route quand elles se rendaient dans leurs champs pour se chercher quoi manger. C’est au village Akonono près de Ndimo » nous ont dit nos sources concordantes dans la zone ayant parlé sous couvert d’anonymat.

L’activiste des droits humains Christophe Munyanderu, confirmant l’information à notre rédaction, invite le gouvernement à la prise de responsabilité avant d’ajouter que les corps des victimes ont été acheminées ce vendredi 20 octobre au Nord-Kivu pour l’inhumation.

« La mort de nos compatriotes est survenue le jeudi 19 octobre 2023 et leurs corps ont été ramassés ce vendredi 20 octobre puis ramenés dans la province voisine du Nord-Kivu car tous sont domiciliaires de la province voisine, l’un d’oicha et l’autre d’Eringheti » déclare Christophe Munyanderu.

Walese Vonkutu et l’activisme des ADF, il sied de signaler, est un mariage qui bat record depuis 2021 où la plus grande attaque était celle du 16 septembre 2021 avec notamment l’incendie de près de 16 véhicules dans un convoi.

Nickson Manzekele

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.