Now Reading:
Goma-Gisenyi/Collège Tour : une rencontre des solutions pour la paix de la jeunesse de Grands-Lacs

Goma-Gisenyi/Collège Tour : une rencontre des solutions pour la paix de la jeunesse de Grands-Lacs

Goma et Gisenyi ont été le théâtre d’un événement d’envergure ce vendredi 13 octobre 2023, avec la tenue de la session de débat des jeunes intitulée « Collège Tour ». L’objectif de cette rencontre était de sensibiliser les jeunes à l’importance de la paix, de la cohésion sociale et du vivre ensemble. Plus de 300 jeunes des deux villes, Goma (chef-lieu de la province du Nord-Kivu en RDC) et Gisenyi (district de Rubavu au Rwanda), ont participé à cet événement.

Les discussions ont porté sur le thème « Jeunesse de la région des Grands-Lacs : sommes-nous écoutés par nos autorités politico-administratives, sociales et académiques? Si oui, comment? Si non, pourquoi? ». Après les discours officiels marquant le début de la cérémonie, notamment celui de Mme Prisca Luanda, conseillère principale du gouverneur de province en charge de la jeunesse, représentant l’autorité provinciale, un dialogue franc et sincère a eu lieu sur la place qu’occupe la jeunesse face à ses autorités politico-administratives, sociales et académiques.

 



Parmi les intervenants figuraient le député provincial Jean-Paul Lumbulumbu, président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu (en congé), le Prof. Joseph Kitaganya, directeur général de l’Institut Supérieur de Développement Rural des Grands-Lacs, Guy Kibira, chef de division de la jeunesse, Trésor Katoto, président du Conseil Urbain de la Jeunesse, ainsi que les porte-paroles des étudiants Mireille Lumumba, Attie Write, Joseph Nkoy, respectivement de l’ISDR G-L, ULPGL et ULBU, en tant que positivistes, d’un côté, et en face du Prof. Dr. Daddy Saleh, entrepreneur et spécialiste en développement durable, Jaëlle Zawadi P3H du Réseau des Etudiants du Congo, porte-parole Concordance Maliyetu de l’Université Adventiste de Goma, PPH Claudine Balume de l’Université Catholique la Sapienza, Christophe Muyisa du mouvement citoyen Filimbi et Me Bob Lwaboshi, activiste des droits humains pour les négativistes. Ils ont réfléchi ensemble aux questions principales : qu’est-ce qui a fonctionné et qu’est-ce qui n’a pas fonctionné ? Où se trouve le blocage et comment ces contraintes peuvent-elles se transformer en opportunités pour la jeunesse et les autorités de la région ?

Ces questionnements sont en lien avec les engagements pris et les recommandations formulées à l’attention des décideurs politiques, administratifs, sociaux et académiques, aussi bien aux niveaux local, national qu’international, lors des précédentes rencontres organisées chaque année depuis 2019.

À l’issue des échanges et des débats, une visioconférence a été organisée entre la jeunesse de Goma et celle de Rubavu, afin d’harmoniser les points de vue sur la thématique développée et tout a été retransmis en direct par quelques radios de Goma.

Il convient de souligner que cette initiative est mise en place par l’ONG internationale La Benevolencja, dans le cadre de son projet régional « Média pour le Dialogue », avec des sessions transfrontalières visant à engager les populations frontalières des pays de la région des Grands-Lacs dans un dialogue communautaire et à analyser la contribution du commerce à la pacification de la région des Grands-Lacs.

Magloire MUTULWA

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.