Now Reading:
Ruwenzori-Résurgence du népotisme : le combat du Vice-premier ministre et ministre de la Fonction publique bafoué

Ruwenzori-Résurgence du népotisme : le combat du Vice-premier ministre et ministre de la Fonction publique bafoué

« Dans notre pays on a fait de tout le monde fonctionnaire. Et pour entrer dans la fonction publique les règles doivent être claires. Pourquoi ceux qui sont dans la fonction publique sont toujours les enfants ou les frères des [ autorités qui occupent certaines fonctions dans le pays ?, ndlr]. Il m’a été demandé de redresser l’administration publique. Je vais lutter contre le clientélisme et le népotisme. La seule voie d’accès à la fonction publique sera désormais le concours. Cela permettra d’accorder la chance égale à tout le monde », a déclaré Jean Pierre Lihau en Lingala sur des propos traduits par 7sur7.cd

 



C’était le jeudi 10 août dernier lors de son discours prononcé à l’aéroport national de Gemena, chef-lieu de la province du Sud-Ubangi, pendant son séjour de travail dans cette partie sensible de la République Démocratique du Congo.

Le paradoxe s’observe avec le nouveau chef du secteur de Ruwenzori qui a officiellement pris ses fonctions le jeudi 14 septembre 2023, remplaçant à ce poste sectorielle le sortant M. Boozi Sindiwako Bin Vuhaka, se plonge dans une mise place jugée peu reluisante dans le cadre du civisme des institutions publiques de l’Etat congolais.

D’emblée, les actes de collation d’emplois dans les entités territoriales décentralisées en territoire de Beni constituent désormais un scandale au sein de l’administration publique, celà s’illustre par une correspondance des nouvelles nominations en secteur de Ruwenzori au Nord-Kivu où, plusieurs membres d’une seule famille biologique occupent les postes au sein de l’ETD de Ruwenzori.

En effet, tard dans la soirée du lundi 10 octobre 2023 le journal Fred Mastaki a posté sur son compte Twitter ce qui suit ;

« Le nouveau chef de secteur de Ruwenzori Japhet MAPATHI nomme : Jérôme MAPATHI percepteur taxe bêtes sur pieds (Gros Bétails),Josué MAPATHI percepteur principal Taxe Journalière d’étalage au marché transfrontalier de Kasindi et Justin Mundiki percepteur taxe bêtes sur pieds (Petits Bétails) ».

Ce document qui circule aisément sur les réseaux sociaux, suscitent un véritable débat houleux concernant cette affectation peu crédible aux postes comportant des fonctions, nécessitant une méritocratie absolue en lieu et place du népotisme.

À ce sujet le secrétaire exécutif de la société civile forces vives sous noyau du groupement Basongora, M. Kasereka Katavira a réagi en ces termes ;

« La Mapathinisation de l’administration publique, un scandale administratif en Secteur de Ruwenzori. Ça peut faire un bon sujet en sciences administratives ! ».

Au finish, la méritocratie est le contraire du népotisme et du favoritisme. Il est un grand fléau qui ronge la fonction publique et les entreprises publiques en République Démocratique du Congo. Cette option idéologique ne rencontre nullement la vision quinquennale du chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui s’inscrit sur le droit chemin d’une réforme administrative raisonnable pour le bien-être de tous.

La rédaction

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.