Bunia : « la sécurité des journalistes dans les zones en conflit », au coeur d’une formation organisée par JED

Posted on

Une trentaine de journalistes de la ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri, ont été sensibilisés ce mardi 10 octobre 2023 sur leur sécurité dans les zones en conflit par la structure de défense des droits de journalistes JED.

L’objectif, selon Godefroid Bwiti délégué de l’organisation Journalistes En Danger dans cette formation en Ituri, était à outiller les professionnels de médias sur la prise de conscience et responsabilité surtout dans le contexte sécuritaire dans lequel ils exercent leur métier depuis décembre 2017.

Outre la minimisation des risques sécuritaires, les journalistes ont été aussi sensibilisés la manière de leur couverture médiatique lors du fichier électoral réputé divisionnaire avec diverses tensions politiques entre les personnes en quête du pouvoir.

« Par rapport à la thématique de l’atelier, il était question de faire voir aux journalistes comment ils peuvent se comporter ? Quelle conduite, ils doivent tenir pour minimiser les risques qui peuvent en courir dans une telle situation parce qu’en temps normal, les journalistes font toujours objet des menaces, d’agression, d’attaque et de pression de toute sorte parfois assassinés pour les autres. Et donc, il faut que, dans le contexte de guerre ou de conflit, le journaliste doit prendre conscience des risques qu’ils en courent » a fait savoir Godefroid Bwiti au sortir de cette formation.

Notion tombée au moment opportun vu le contexte sécuritaire actuel en Ituri, estime Charly Omba Lohahe, journaliste correspondante du média en ligne Enquête.cd en Ituri, qui pense que si toutes les notions apprises dans cette formation sont prises en compte dans diverses rédactions, l’atteinte aux droits de journalistes va sensiblement dans cette province sous état de siège.

« Je pense que l’organisation Journaliste En Danger a bien choisi le moment pour cette formation. Vous avez entendu qu’en 2022, l’Ituri avait été parmi le top 5 des provinces avec plus d’atteintes à nos droits et moi je pense que si nous mettions ces notions en pratique, loin de nous sera l’atteinte à nos droits » a estimé Charly Omba.

Signalons que la province de l’Ituri, d’après les sources de JED pour ne pas dire Journaliste En Danger, a occupé la 4 ème place en terme d’atteinte aux droits des journalistes durant l’année 2022 dernière.

Nickson Manzekele

  • Share

0 Comments

Leave a comment