Now Reading:
Masisi : La société civile de Mupfuni Shanga accuse certains éléments Wazalendo de tracasser la paisible population

Masisi : La société civile de Mupfuni Shanga accuse certains éléments Wazalendo de tracasser la paisible population

La société civile forces vives du groupement Mupfuni Shanga, accuse certains éléments Wazalendo de se distinguer dans la tracasserie contre les paisibles populations dans cette partie de la chefferie des Bahunde en territoire de Masisi.

Dans un entretien avec Lesvolcansnews.net, Baramikwa Jean-de-Dieu, président de cette structure citoyenne, indique que les éléments de cette armée réserviste ont érigé plus de six barrières dans les villages de Bitonga vers Rwangara où les éleveurs de vaches sont obligés à payer 3$ par vache et fournir à leur unité quelques litres du lait.

« La population déplore le vole des vaches et moutons perpétré par les Wazalendo qui font souffrir la population en faisant payer 3$ le mois par vache. plus de six barrières sont érigées sur l’axe Bitonga-Rwangara, nous sommes fatigués des exigences de Wazalendo, nous ne pouvons pas accepter de continuer dans cette situation chaotique », lance-t-il.

Face à cette situation décriée également par plusieurs acteurs des organisations des droits de l’homme, la société civile du groupement Mupfuni Shanga demande l’implication ferme des autorités politicomilitaires afin que ce problème soit réglé le plus tôt et dans l’urgence.

La rédaction

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.