Now Reading:
Élections 2023 : Un Ituri rempli des rêves politiques, près de 1 500 candidats pour 28 sièges à la députation nationale

Élections 2023 : Un Ituri rempli des rêves politiques, près de 1 500 candidats pour 28 sièges à la députation nationale

Course très serrée à la députation nationale pour le compte de la province de l’Ituri lors des élections législatives de décembre 2023. Près de 1 500 candidats vont competir pour simplement 28 sièges.

Les anciens seigneurs de guerre comme Thomas Lubanga et Kahwa Mandro ont vu leur candidature être invalidés pendant que celle de John Tibasima est déclarée recevable.

Ce dernier, qui attend toujours l’issue de son dossier est poursuivi notamment pour participation au mouvement insurrectionnel. Lui, comme Christian Utheki, l’autre candidat à la députation nationale sont en ce jour détenus à la prison centrale de Bunia.

 



Au total, 1 446 candidatures ont été déclarées recevables sur la liste définitive de la commission électorale nationale indépendante, CENI, pour les 28 sièges de la province de l’Ituri à l’hémicycle. On y retrouve moins de 200 candidatures féminines. La population doit se trouver des représentants parmi ces compétiteurs. Soit, reconduire les anciens pour « atout expérience » ou rajeunir le parlement avec « des sangs neuf»

Le territoire de Mahagi, avec le plus nombre des challengers, en exego avec Djugu, doit se choisir 7 députés nationaux parmi les 369 candidats. Celui d’Aru qui compte aussi 6 sièges a vu 287 candidats se lancer en course.

146 autres candidats ont postulé pour le compte du territoire d’Irumu pour 3 sièges et 369 autres pour le territoire de Djugu où ils ne disposent que de 7 sièges.

Les 271 186 électeurs du territoire de Mambasa, équivalent de 3 sièges ont devant eux 154 compétiteurs, lit-on sur cette liste de la CENI dont nos confrères de la Radio Télévision Montsbleus RTM Bunia détiennent une copie.

Nickson Manzekele

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.