Now Reading:
Manifestation à Goma contre l’inhumation des victimes : la tension monte d’un cran

Manifestation à Goma contre l’inhumation des victimes : la tension monte d’un cran

La ville de Goma a été le théâtre d’une manifestation mouvementée l’avant-midi de ce lundi 18 septembre 2023 alors que des dizaines de personnes ont marché dans les rues pour exprimer leur refus catégorique de l’enterrement des victimes de la récente manifestation du 30 août. Cette dernière avait causé la mort de plus de 50 personnes, ainsi que de nombreux blessés et détenus.

Malgré l’interdiction du Maire, les manifestants sont déterminés à faire entendre leur voix. Ils ont commencé leur marche pacifique depuis le lieu de départ, la CBCA Bethesda/Ndosho, mais ont été confrontés à un dispositif policier au niveau de l’entrée de l’Office des Routes. C’est à ce moment-là que des gaz lacrymogènes ont été utilisés pour les disperser.

Au son des chants réclamant justice et dénonçant la répression policière, les manifestants ont continué leur parcours en bravant les obstacles dressés sur leur route. Leur slogan, « Tuez-nous seulement aujourd’hui », montre leur détermination à ne pas céder face à la violence et à l’intimidation.

Ces manifestants s’opposent fermement à l’inhumation des victimes avant que tous les détenus ne soient libérés de la Prison Centrale de Munzenze, comme ils l’ont exigé dans leur déclaration. Malgré l’annonce du gouvernorat de province concernant un programme d’inhumation ce lundi, les manifestants restent inflexibles quant à leurs revendications.

La situation reste tendue à Goma, et il est à craindre que les tensions continuent de monter si aucun compromis n’est trouvé entre les autorités et les organisateurs de la manifestation. Les regards sont désormais tournés vers les négociations en cours, dans l’espoir d’une résolution pacifique et équitable.

Magloire MUTULWA

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.