Now Reading:
Journée ville morte à Goma : Le mot d’ordre semble être boycotté par les habitants, situation de 7 à 8 heures

Journée ville morte à Goma : Le mot d’ordre semble être boycotté par les habitants, situation de 7 à 8 heures

La ville de Goma chef-lieu du Nord-Kivu se réveille ce mercredi 13 septembre pas comme d’habitude, après l’appel à une journée ville morte.

À 7 heures locales, beaucoup de conducteurs ont préféré se rendre au service comme d’habitude ainsi la circulation pas comme de coutume mais les principales artères sont occupées à 70 %.

De Ndosho jusqu’au rond-point Instigo en passant par Katoyi, le constat est le même. Les bus scolaires sont visibles comme d’habitude pas avec assez d’élèves car certains observent encore la situation.



Des militaires et policiers sont postés ici et là pour prévenir une éventuelle attaque.

Le Maire de la ville a émis un communiqué interdisant la journée ville morte prévue pour ce mercredi 13 septembre 2023.

Dans le communiqué, le Commissaire Supérieur Principal Faustin Kapend Kamand rappelle que le pouvoir public est engagé à établir les responsabilités pénales des événements du 30 août dernier qui avaient causé la mort de plus de 48 personnes. Ainsi, il affirme que les autorités ne peuvent agir sous pression et que toute personne qui s’autorise à barricader les routes sera tenue responsable.

Rien ne rassure car la situation peut changer à tout moment.

La rédaction

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.